Ninon et Angèle assistent au CRAQUAGE de Baron !

29 novembre 2019 23:02

Alors qu’il est interrogé au commissariat, Baron lance : « C’est un complot je vous dis ! ». Jean-Paul réplique : « Les photos qui ont été retrouvées chez vous c’est accablant ! Je serais à votre place, j’avouerais ! ». Le prof de maths affirme : « Mais avouer quoi ? J’ai rien fait ! ». Ari        ane lui montre des photos des filles violées. Le Lieutenant Boher annonce : « Et si elles n’ont pas porté plainte, on ira les contacter ». Sa collègue est d’accord : « Je suis sûre qu’elles auront plein de trucs à nous raconter ».

Baron s’énerve : « J’ai rien fait ! C’est elles qui n’arrêtaient pas de m’allumer là ! ». Ariane est contente de le faire craquer : « Voilà ! On y est ! Toutes des salopes, c’est ça ? Et puis vous êtes tellement irrésistible qu’elles n’ont pas pu s’empêcher de coucher avec vous ! ». Le prof de maths tente de leur faire comprendre : « Mais vous comprenez rien vous ! Elles m’ont utilisé pour avoir de meilleures notes ! C’est un piège ! C’est du chantage ! ». Ariane poursuit : « Bien-sûr. On connaît la chanson Monsieur ». Jean-Paul révèle : « Bon, vous allez être mis en examen pour viols, agressions sexuelles et corruption de mineurs par une personne détentrice de l’autorité ». Baron balance : « Mais vous pouvez pas détruire ma vie, ma carrière ! Je suis un prof respecté moi ! Mes élèves comptent sur moi pour leur BAC ! ». La policière tente : « Je pense qu’elles vont se passer de vos services là ». Derrière la vitre, Angèle et Ninon assistent à l’interrogatoire et aux aveux de l’homme…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)