Carole Leconte annonce à la presse que César est coupable

 

Carole Leconte annonce à la presse que César est coupable

04 / 10 / 2018

 

Devant le commissariat, Carole Leconte annonce aux journalistes que l’enquête criminelle autour de GTS est à présent terminée. Patrick explique : « Monsieur César Cordonnier a avoué être coupable du meurtre de Monsieur Ford ». Eugénie demande : « Et pourquoi l’a dit-il tué ? ». Le Commandant Nebout révèle : « Monsieur Ford était le père de Monsieur Cordonnier qui l’a abandonné dès sa naissance ainsi que sa mère qui était malade. Et donc, il aurait agi par vengeance ». La journaliste de « Massilia News » cherche à savoir si c’est aussi César qui aurait détourné les fonds au sein de la boîte.

La substitut du procureur lâche : « Non. C’est Monsieur Revot, le responsable des achats, qui était l’instigateur de ses surfacturations. Il s’est donné la mort lorsqu’il pensait être découvert ». Eugénie lance : « Il n’y a aucun lien entre ces deux affaires ? ». Patrick confie : « La mort de Monsieur Ford nous a emmené à enquêter sur l’entreprise. Monsieur Revot a eu peur et a préféré se suicider plutôt que d’aller en prison ». La journaliste tente de savoir à combien s’élève le détournement d’argent. Carole Leconte lui apprend que la brigade financière estime ça à plusieurs centaines de milliers d’euros : « Malheureusement il y a peu de chances que nous retrouvions cet argent qui se trouve probablement dans des paradis fiscaux ». Eugénie souhaite savoir qui est le corbeau. Patrick indique qu’ils ne savent pas pour le moment car l’enquête est au point mort faute d’éléments nouveaux. Carole Leconte met fin à la conférence de presse.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin