Anémone ne supporte pas de perdre le contrôle !

 

Anémone ne supporte pas de perdre le contrôle !

01 / 02 / 2018

Alors qu’elle est dans sa chambre d’hôtel en train de se préparer dans la salle de bain, Anémone Vitreuil entend quelqu’un frapper à la porte. Elle remarque qu’il s’agit de sa fille et se montre glaciale avec elle : « Tu ne m’as pas prévenue de ta visite. On ne débarque pas comme ça chez les personnes âgées ». La directrice de l’hôpital Marseille-Est demande : « Mais qu’est-ce qui se passe ? T’as eu un problème ? ».

Peu après, Anémone offre un café à sa fille et l’interroge : « Est-ce que j’ai l’air vieille ? Dis-moi la vérité ». Jeanne affirme : « Non, tu es une très belle femme. Le temps n’a pas de prise sur toi ». Anémone lui reproche de vouloir « l’épargner » et poursuit : « Si tu me voyais pour la première fois, tu me donnerais quel âge ? ». La directrice de l’hôpital Marseille-Est avoue ne pas être objective. Anémone avoue avoir l’impression d’être une « vieille peau ». Jeanne lui demande : « Qu’est-ce qui ne va pas ? L’un de tes petits jeunes t’as dit un mot de travers ? Tu t’as fait larguer ? Ça me fait de la peine de te voir perdre ton temps à payer des gigolos alors que tu pourrais construire une vraie relation avec un homme ». Sa mère réplique : « Comme toi et Vincent ? Toujours en plein flirte. J’ai jamais compris comment j’avais pu engendrer une fille aussi sentimentale. Les mystères de la génétique ». Jeanne tente de lui faire comprendre : « Aimer quelqu’un, c’est prendre un risque : de souffrir, d’être déçu, de perdre le contrôle. Et c’est ça que tu supportes pas ».

 

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin