Marie Réache (Babeth) dévoile les prochaines intrigues

 

Marie Réache (Babeth) dévoile les prochaines intrigues

26 / 09 / 2017

Dans le prime de Plus belle la vie « Naissances » diffusé ce 26 septembre 2017 à 20h55 sur France 3, Babeth sera au cœur d’une intrigue de comédie, où sa jalousie sera mauvaise conseillère… A cette occasion, elle s’est confiée au magazine Télé Loisirs.

Quel rôle jouez-vous dans le prime ?

Marie Réache : « J’ai préparé une fête pour l’anniversaire de Patrick mais il est appelé en urgence au commissariat. Quand il s’éternise, je deviens suspicieuse. Je pars à sa recherche et je le trouve dans une drôle de posture… Dans la vie, je suis jalouse comme une tigresse, cette succession de quiproquos m’a beaucoup amusée ».

L’intrigue principale de ce nouveau prime concerne la grossesse d’Emma. Comment réagissez-vous à cette histoire d’ado enceinte ?

« Le couple s’aime, ils assument. Dans la vie, une ado qui retourne en terminale avec un bébé, ça ne doit pas être évident. Moi, je n’aurai pas fait ce choix mais le couple est sympathique et les péripéties du prime vont encore plus les souder ».

Avec l’évolution du casting, la famille de Babeth est assez particulière…

« Oui, on change beaucoup de visages dans ma famille. Deux acteurs ont joué Patrick successivement. Pareil avec Léa et Valentin, mes enfants. J’ai aussi vu débarquer mes parents, avec Jean-Marie Galey dans le rôle de Jocelyn. On s’adore : on a vécu ensemble quand j’avais 20 ans ».

Votre vraie vie de famille, aussi, est liée à Plus belle la vie

« Depuis quelques semaines, Jules, mon fils, joue Théo. Il entend parler de Plus belle la vie depuis toujours. Il devait avoir 7 ans quand son père, Alexandre (Charles Frémont) a commencé ; 15 ans quand je suis arrivée. On m’avait déjà proposé qu’il joue Valentin, mais il préparait le conservatoire. Il a repassé des castings, il a encore été pris, je me suis dit que c’était le destin. C’est très bien comme ça : on dîne ensemble, on va à la plage, on se voit plus ».

Après le prime, continuera-t-on à voir les Nebout ?

« On sera au centre d’une intrigue familiale et policière. Il y aura de la discorde amoureuse et des soucis autour de la maladie d’Alzheimer qui touche Jocelyn ».

Les tournages vous laissent-ils du temps pour d’autres projets ?

« Oui. Je vais jouer du 13 décembre au 15 février, au théâtre du Lucernaire, à Paris dans Sauver le monde ou les apparences. C’est une pièce montée par la compagnie des Épis noirs, à partir du mythe d’Orphée et Eurydice. On sera deux sur scène, chacun interprète une dizaine de personnages. Dans la pièce je chante , je joue de la guitare, de l’accordéon »…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin