Thierry de Carbonnières, l'ex prof de philo de PBLV, raconte « la cruauté du métier d'acteur »

 

Thierry de Carbonnières, l’ex prof de philo de PBLV, raconte « la cruauté du métier d’acteur »

11 / 09 / 2015

Sans titre-39Thierry de Carbonnières qui est passé par le cinéma et le théâtre a aussi fait un détour par Plus belle la vie pour interpréter Michel Fournier, le prof de philo du Lycée Vincent Scotto et le père d’Emma (l’ex copine de Jonas). Il avait notamment été accusé d’avoir tué sa fille. L’acteur Thierry de Carbonnières a joué dans une quarantaine d’épisodes de Plus belle la vie.

« Une expérience formidable », selon lui, en raison de la rapidité des tournages du feuilleton. Et de son personnage aussi. « Au début, tout le monde l’aime, et puis petit à petit, à chaque fois qu’il entre dans une pièce, on se demande ce qu’il a derrière la tête. Je n’avais jamais joué de rôle de méchant avant » confie-t-il à Télé 2 Semaines. Depuis son passage dans Plus belle la vie, l’acteur constate les effets du feuilleton, notamment dans les rues de La Rochelle, où se déroule ces jours-ci le Festival de la fiction TV.

L’acteur dédicace son livre, « Saluts et applaudissements », dans lequel il dévoile « l’étonnante cruauté de son métier ». « Quand je lis des livres de comédiens qui parlent de leur métier, cela ne ressemble jamais à ce que vivent la majorité des acteurs. Ils expliquent toujours pourquoi tel ou tel film a été une expérience extraordinaire. Mais on peut aussi dire qu’on a fait un rôle pour payer le loyer. Et comment les acteurs sont écartelés entre l’espérance, le rêve de décrocher un grand rôle et la nécessité parfois de jouer des rôles que l’on n’aime pas. Cela m’est arrivé une fois, dans la pièce De si tendres liens, dans laquelle j’avais un petit rôle. C’était tellement dur que j’ai décidé de tenir un petit carnet pendant que je jouais. Et puis, j’en ai fait un livre » explique Thierry de Carbonnières. Son objectif : témoigner de la dureté de son métier.

Comme beaucoup d’acteurs, Thierry de Carbonnières participe également au Festival pour rencontrer des professionnels. Le comédien a écrit deux projets, dont un programme court sur les conversations quotidienne du métro. Le deuxième, une série de 10 x 52 minutes, lui a été en quelque sorte inspiré par… Plus belle la vie ! « C’est une série sur un prof de philo : ça m’a tellement plus, je me suis dit qu’il y avait de quoi faire comme matière sur le sujet ».

Le comédien sera en dédicace le samedi 12 septembre entre 15 et 18 heures à la librairie Calligrammes, à La Rochelle.

 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin