Jeanne va-t-elle pousser Stéphane vers la sortie ?

 

Jeanne va-t-elle pousser Stéphane vers la sortie ?

17 / 04 / 2014

Plus belle la vie

Clara croise Stéphane dans les couloirs de l’hôpital. L’infirmier lui propose de prendre un café mais il constate que sa collègue est distante. « Si tu veux tout savoir, j’ai été convoquée chez les flics. Ils m’ont posé des questions sur notre relation » lâche-t-elle. Clara explique que la police voulait savoir depuis quand ils couchent ensemble et connaître ses fantasmes. « Et qu’est-ce que tu as répondu ? » demande Stéphane. « La vérité, je n’allais pas mentir aux flics » réplique Clara qui ne souhaite pas avoir de problèmes avec la justice.

Stéphane jure n’avoir jamais fait subir des attouchements sexuels à sa fille, Zoé. Il tente de lui faire comprendre que Magalie, son ex-femme, est prête à tout pour l’empêcher de voir Zoé. Même si Clara accepte de le croire, elle préfère arrêter de coucher avec lui. Elle refuse de prendre le risque que son mari découvre qu’elle a une liaison extra conjugale…

Plus belle la vie

Quand Gabriel arrive dans le bureau de Jeanne après s’être occupé d’Elise qui a été victime d’un léger malaise, il lâche « J’ai cru comprendre. On m’a dit qu’il y a eu un petit incident avec Stéphane ». Jeanne répond « Je vois que les nouvelles vont vites ». Elle avoue avoir mal réagit lorsque Stéphane a posé sa main sur Elise pour l’accompagner aux urgences. Jeanne sait que Zoé l’accuse d’attouchements. « Vous comprenez pourquoi j’ai eu peur ? » demande-t-elle. Gabriel dit que ce n’est pas au personnel de l’hôpital de juger si Stéphane est coupable ou non… Jeanne dit qu’aux urgences Stéphane est souvent en contact avec des jeunes. « Alors vous allez faire quoi ? Le virer ? » balance Gabriel. Jeanne avoue être en train de réfléchir… Elle essaie de trouver la meilleure solution. Pour Gabriel, il faut être solidaire et continuer à faire confiance à Stéphane. 

Jeanne reconnaît devant Stéphane que son comportement du matin a été abusif. « J’ai été idiote » dit-elle. La directrice avoue « Je suis au courant des accusations qui pèsent contre vous ». L’infirmier affirme que ce sont des mensonges « Je n’ai rien fait à ma fille, c’est mon ex qui dit ça pour se venger ». Jeanne espère que c’est vrai. Stéphane a posé quelques jours de vacances pour le mois d’août, Jeanne lui propose de les avancer. Stéphane pense qu’elle souhaite se débarrasser de lui mais ce n’est pas le cas. Comme Stéphane est fatigué et traverse une période un peu compliquée, Jeanne lui suggère simplement de se reposer. Stéphane s’énerve, pensant que Jeanne le prend pour un violeur… Il est obligé de suivre les conseils de Jeanne et donc de poser ses jours de congés avant la date prévue… « Je suis désolée » dit Jeanne.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin