L'interview exclusive de Grégory Questel

 

L’interview exclusive de Grégory Questel

10 / 02 / 2012

2301381958.jpgGrégory Questel qui incarne Xavier Revel, le substitut du procureur dans Plus belle la vie est comédien, mais aussi auteur, professeur de théâtre et même jury en conversatoires d’arrondissement sur Paris.

L’acteur, qui a découvert le théâtre amateur au cours de ses études d’ingénieur maths-informatique, et qui a quitté sa Bretagne natanale à 22 ans pour s’installer à Paris et suivre une formation théâtrale auprès de Daniel Berlioux a créé une école de théâtre : Au QG – Formation de l’acteur où il enseigne aux élèves des techniques d’improvisation et d’interprétation.

Grégory Questel est également l’auteur de cinq pièces dont Homosapiens. Et en ce mois de février, il a une actualité bien chargée : En plus d’être à l’affiche du prime-time « Coup de froid aux 4 soleils » diffusé le mardi 21 février 2012 à 20h35 sur France 3, il participe à « La Grâce », un film écrit et réalisé par Jean Soavi avant de retrouver Dounia Coesens (Johanna), Valérie Vogt (Claire) et Pasquale d’Inca (Norbert), ses collègues de Plus belle la vie pour jouer une nouvelle pièce de théâtre, très drôle, en tournée dans toute la France. L’occasion pour nous de le retrouver pour une nouvelle interview autour de ses projets, proches, et loin du Mistral… (retrouvez sa première interview ici)

Vous êtes arrivé dans la série Plus belle la vie le 14 mars 2011. Cela fait bientôt un an que l’aventure marseillaise a commencé pour vous. Pas lassé ?

Cela fait un an, j’ai commencé à tourner le 1er février de l’année dernière. Pas lassé du tout, je n’ai vraiment pas vu le temps passer. De plus mon personnage est très intéressant à jouer avec le versant pro rigide, et le versant perso amusant avec Johanna.

1351810914.jpgVous avez la chance d’être au coeur de l’intrigue du nouveau prime-time de la série, « Coup de froid aux 4 soleils », seulement un an après votre arrivée alors que d’autres doivent attendre plus longtemps avant d’être en tête d’affiche. Etes-vous content d’y participer et de voir que votre personnage inspire les auteurs ?

On me l’a proposé effectivement en juillet, j’étais très surpris et heureux mais on ne m’avait pas dit quelle serait l’histoire. Nous n’avons reçu les textes définitifs que quelques jours avant le tournage, et j’ai été comblé de découvrir que c’était vraiment une rôle important (principal avec David)bien écrit et efficace, et que de plus on allait bien s’amuser à tourner tout ça ! Tourner avec Didier Albert à été une super expérience, et que mon personnage (ou ce que j’en ai fait) ait pu inspirer les auteurs tant mieux. C’est que du bonheur.

188479_115078775234611_107976139278208_125819_6176024_n.jpgOutre le tournage de Plus belle la vie, vous participez à un très beau projet de court-métrage « La Grâce » : Pouvez-vous nous en dire plus ?

Ce court métrage est visible en ligne et va participer à des festivals. C’est l’histoire d’une jolie rencontre avec un réalisateur Jean Soavi dont c’est le premier film, mais en qui j’ai cru tout de suite. Nous sommes depuis restés très potes et avons pas mal de projets ensemble.

Vous allez également monter prochainement sur les planches aux côtés de Dounia Coesens (Johanna), Valérie Vogt (Claire) et Pasquale D’Inca (Norbert), vos collègues de Plus belle la vie, dans une nouvelle pièce de théâtre très drôle… Pouvez-vous nous parler de ce projet ? Y aura-t-il une tournée en France ?

Bien sûr il y aura une tournée, la question est plutôt est-ce qu’on passera sur Paris, ça on ne sait pas encore. Le montage du projet est encore en cours avec la prod, donc je n’ai pas beaucoup plus de détails que vous. Si, le titre: « Accalmies passagères » de Xavier Daugreilh, une pièce qui avait eu le Molière du meilleur spectacle comique en 97. On avait envie de monter une comédie!

Vous êtes au coeur de la nouvelle intrigue de Plus belle la vie qui est en diffusion du mois de mars au mois de juin. Le planning chargé de tournage ne vous empêche-t-il pas de faire autre chose pendant ces trois mois ?

Là c’est sûr que l’intrigue qu’on devrait avoir avec Dounia, plus le projet théâtre, je ne vais pas avoir le temps de faire grand chose chose, mais je serai en train de faire exactement ce que j’ai toujours voulu faire: mon métier d’acteur.

En tant que comédien, qu’aimeriez-vous faire dans les années à venir ? Y a-t-il un rôle, un tournage, ou un projet qui vous tient à coeur ?

Je rêve surtout d’un lieu avec une salle de spectacle, un restaurant, des salles de cours. C’est un projet de très longue haleine.

Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Que du bon, et que ça dure !

 

Interview exclusive par Pierre Giacometti pour le site www.pblv-plusbellelavie.fr avec la participation de Sabine et Aurélie.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin