L'interview exclusive de Vincent Deniard.

 

L’interview exclusive de Vincent Deniard.

03 / 07 / 2010

401416231.jpgVincent Deniard interprète le personnage de Jean dans « Plus belle la vie ». Voici l’interview exclusive du comédien.

Dans la série « Plus belle la vie », vous interprétez le personnage de « Jean »… Que pensez-vous de ce personnage ?

Jean est un videur de boite de nuit, accusé de violence et d’homophobie par des clients qu’il a mis à la porte. C’est cette histoire qui amène mon personnage à rencontrer le Juge Estève. Il se trouve aussi que Jean est homo, et qu’il ne va peut-être pas laisser Florian indifférent… Chez ce personnage, c’est sa franchise et sa simplicité que j’ai aimés. J’apprécie ce genre d’homme qui disent ce qu’il ressentent, sans tabous et sans fausse pudeur.

Pouvez-vous nous en dire plus sur lui ?

Sans trop dévoiler l’intrigue, je peux vous dire qu’à cause de Jean et de leur attirance mutuelle, Florian va se retrouver confronté à un dilemme qui mettra en jeu son intégrité professionnelle et sa fidélité envers Thomas. De son côté, Jean voit les choses plus simplement : il me plait, je lui plais, pourquoi ne pas vivre notre histoire jusqu’au bout ?

Ressemblez-vous à votre personnage ?

J’ai le même physique de « rugbyman », là-dessus on ne peut pas tricher ! Et pour être plus précis, 1m97 pour 110 kgs… Pour le reste, je crois être capable de la même franchise et de la même simplicité dans les rapports humains, même si je n’y arrive pas toujours. Un autre de nos points communs est que j’ai moi aussi travaillé dans la sécurité : pendant près de trois ans, à Paris, dans des boutiques haut de gamme puis dans un hôtel de luxe.

Ce qui vous plait le plus chez « Jean » ?

Encore une fois, sa franchise et sa simplicité.

Ce qui vous plait le moins chez « Jean » ?

Sa coiffure ? (rires).

Comment voudriez-vous voir évoluer votre personnage ?

A priori je ne suis que de passage dans la série… Une tentation de plus pour Florian ! Mais on ne sait jamais ; en tout cas je ne suis pas mort et enterré, donc tout reste possible !

Aimeriez-vous rester définitivement dans la série ?

« Définitivement », non. En général je n’aime pas trop me dire que les choses sont définitives… Mais revenir au Mistral à l’occasion, histoire de faire un petit coucou à Florian, oui avec grand plaisir !

Comment êtes-vous arrivé sur le tournage de « PBLV » ?

Très simplement : après avoir lu le descriptif du personnage, mon agent m’a proposé à Johanna, la directrice de casting, qui m’a fait passer des essais.

Comment s’est passé votre casting ?

Pas trop mal il faut croire puisque j’ai été retenu ! Disons aussi que parfois nous les acteurs devons nous battre pour interpréter des personnages dont on sait qu’ils ne nous ressemblent pas, ou pas vraiment. Là, avec Jean, c’était de l’ordre de l’évidence pour moi : j’ai tout de suite compris comment « fonctionnait » cet homme. Cette sensation, assez rare finalement, a rendu les essais plus faciles, en tout cas moins stressants que d’habitude.

Votre première journée de tournage… Vos impressions ?!

J’ai été très bien accueilli par toute l’équipe. Je dois dire que j’ai rarement vu une telle ambiance sur un plateau : à la fois hyper-pro, tout est réglé au millimètre (et c’est nécessaire vu l’exigence que requiert la série) et en même temps très agréable et détendue. Le mélange parfait pour travailler dans le plaisir ! 

Avec qui vous entendez-vous le mieux sur le tournage ?

Je me suis très bien entendu avec Franck Borde, qui est vraiment un partenaire de jeu parfait, à la fois humble et généreux. J’ai aussi eu la chance de jouer avec la ravissante Rébecca, et de croiser certains des acteurs principaux, et tous m’ont fait une très bonne impression.

En dehors de votre personnage dans PBLV, quel personnage aimeriez-vous interpréter ? (au théâtre, au cinéma…)

Oh, je n’ai pas de rêves précis en termes de personnages. Je pense plutôt à certains réalisateurs avec qui j’aimerais tourner un jour… Mais, plus généralement, j’ai envie de continuer à passer du théâtre au cinéma ou à la télé, d’un registre à un autre, de continuer à progresser afin de pouvoir durer le plus longtemps possible dans mon métier.

Quel a été votre parcours avant d’arriver sur Plus belle la vie ?

Je suis Breton de par mes origines familiales, mais j’ai grandi jusqu’à 17 ans du côté de Chambéry. Après un bac L, ce fut Paris et la « Classe Libre » du Cours Florent, il y a une dizaine d’années. Puis commence un parcours assez classique de jeune acteur, fait de petits boulots, et de premières expériences sur scène et à l’écran. En 2004, j’ai la chance de décrocher un rôle important au cinéma aux côtés de Jean-Pierre Darroussin, dans Feux Rouges. Depuis je vis de mon métier : théâtre, cinéma, télé, je ne privilégie aucun domaine en particulier. J’essaye juste de faire confiance à mon instinct pour le choix des projets.

Vous êtes acteur ; quel autre métier aimeriez-vous exercer ?

Jusqu’à l’âge de 12 ans je rêvais de devenir archéologue. Aujourd’hui je ne sais pas, j’aimerais avoir le talent et la confiance suffisante pour pouvoir me lancer dans l’écriture de scénarios. Un jour peut-être…

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Les applaudissements du public après la fête de fin d’année du Collège, en 1992…

Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

Le droit qu’il me donne de pouvoir rester un grand enfant à 31 ans passés !

Qu’est ce que vous a apporté Plus belle la vie ?

Déjà beaucoup de plaisir à être Jean durant trois épisodes. Ensuite les belles rencontres que j’ai faites à Marseille. Pour le reste, je verrai bien après la diffusion !

Ce qui vous plait le plus ; le cinéma ou le théâtre ?

Les deux! Mais ce sont presque deux métiers différents : sur scène vous avez le retour immédiat du public, ce qui est une chose exceptionnelle, surtout dans la comédie ; à l’écran ce que j’aime c’est la possibilité de pouvoir exprimer ses émotions d’un simple regard. Et puis on n’a pas à vivre cette angoisse du « trou de texte » !

Avez-vous des projets pour l’avenir ?

Oui bien sûr. Entre autres cet été le tournage d’un premier long-métrage aux côtés de Maria de Médeiros. Un très beau rôle aussi, mais très différent de Jean…vous verrez !

Regardez-vous la série « Plus belle la vie » ?

Je regarde peu la télé, donc je ne suis pas un spectateur assidu de la série. Mais j’avais quand même vu assez d’épisodes pour pouvoir reconnaître certains des acteurs que j’ai eu la chance de croiser sur le tournage !

Que pensez-vous de la série « PBLV » ? Quelle est votre opinion ?

Je trouve très bien qu’on ait en France une série grand public, où chacun puisse s’identifier à un ou plusieurs personnages. Tout le monde a besoin d’histoires, c’est humain. Et là en matière d’histoires, je crois que les spectateurs sont gâtés ! Et puis de façon plus pragmatique il faut bien se rendre compte du nombre très important d’artistes et de techniciens que fait travailler une série comme PBLV, et ça aussi c’est formidable.

Pensez-vous que Plus belle la vie a représenté un tremplin pour le reste de votre carrière ?

Il est encore trop tôt pour le dire, on en reparle après la diffusion !

Avez-vous des indiscrétions sur les prochains épisodes du Mistral ?

Sincèrement non, aucune indiscrétion. Mais si j’en avais, vous pensez bien que je ne vous dirais rien !

Quels sont vos loisirs ?

Principalement le sport et le cinéma.

Pour finir, un message à vos fans et aux visiteurs du site ?

Continuez d’aimer la série, et les gens qui la font car ils le méritent. Et si vous voulez en savoir plus sur moi et sur mon parcours, vous pouvez vous rendre sur mon site www.vincentdeniard.com.

Et aussi…

Votre plat préféré ? Le fromage, sous toutes ses formes.
Le ou les objet(s) dont vous ne vous séparez jamais ? Mon Smartphone, et un de mes Laguioles (couteaux).
Votre ville préférée ? Paris…et Marseille bien sûr, pardon !
Votre plus beau voyage ? L’Ecosse.
Une passion ? Le whisky.
Votre petite manie ? Je cherche, je cherche…mais je ne vois pas ! Si, peut-être toucher les gens quand je leur parle, je suis très tactile.
Votre chanteur préféré ? Johnny Hallyday.
Votre pêché mignon ? Le whisky…
Votre lieu préféré ? L’Ile de Bréhat, au large de Paimpol en Bretagne.
Votre film préféré ? Magnolia (de Paul-Thomas Anderson)
Votre couleur préférée ? Le rouge.
Votre boisson préférée ? Je crois que c’est clair pour tout le monde ! (rires).

Consultez aussi…

Le CV du comédienSa fiche personnage.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin