Céline promet à Claudia de ne plus la faire souffrir

08 novembre 2019 20:29

A la villa, après avoir fait l’amour avec Claudia, Céline engage la conversation : « Ça va ? Tu regrettes pas ce qui s’est passé ? ». Elle réplique : « Bien-sûr que non. Si j’hésitais tout à l’heure c’est parce que je savais qu’après je pourrais plus revenir en arrière ». La fille de Frémont cherche à savoir : « Je te fais si peur que ça ? ». La patronne de la société d’Artextile confie : « Quand t’as plus voulu qu’on ait un enfant, quand tu t’es éloignée de moi sans que je comprenne ». Céline la coupe : « Je t’ai fait beaucoup souffrir. Je sais. A l’époque je venais de faire une fausse-couche. J’étais instable. Fragile. Mais, les choses sont très différentes aujourd’hui. J’ai changé ».

Claudia demande : « T’en es sûre ? ». La directrice juridique de GTS confirme : « C’est difficile à croire mais oui. L’arrivée de Gabin dans ma vie, ça m’a fait passer un cap ». Claudia cherche à savoir : « S’il n’y avait pas eu Nell, tu m’aurais recontacté un jour ? ». Céline répond : « Je suis sûre que oui ». La patronne de la société d’Artextile révèle : « Quand je t’ai revu, ça a été un choc, tu peux même pas imaginer. T’es toujours aussi belle ». La fille de Frémont lâche : « Tu l’as bien caché ! ». Claudia se justifie : « Parce que je voulais pas replonger. J’étais terrorisée ». Céline lui promet qu’elle ne la fera plus souffrir. Elles s’embrassent. La fille de Frémont se propose ensuite de l’emmener au travail…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)