Théo accepte un CDI tandis que Valère hésite !

01 novembre 2019 09:08

Au restaurant, Théo engage la conversation avec Valère : « Putain dire qu’il y en a encore qui vont au bahut… Déjà 40 balles de pourboires là ! Et toi ? ». Il répond : « 20 ». Le frère d’Antoine lance : « T’as encore oublié de sourire toi ? C’est pas compliqué un petit compliment par ci, une petite blague par là ». Le patron arrive : « Hey, là y’a du pourboire ! C’est mérité. Vous faites du super bon boulot tous les deux. Je peux te parler une minute Théo ? T’as réfléchis à ma proposition de contrat ? ». Le jeune homme annonce : « Oui. C’est ok ».

Le patron est ravi : « C’est vrai ? Ah je suis content ! Pour moi t’es fait pour ce job ! Si tu continues comme ça, t’iras loin ! Valère, Théo il a dit oui. A Valère je lui ai proposé la même chose que toi, un CDI, mais il se tâte ». Ce dernier confie : « Je sais pas trop si je vais arrêter le lycée en fait ». Le patron lance : « Chacun son truc ! Moi à l’école je me suis fait chier comme un rat mort ! J’ai pas mon BAC et ça m’empêche pas de bien gagner ma vie. Quand je pense à tous mes potes qui ont fait 5 / 6 ans d’études et qui pointent au chômage, tu te dis que t’as fait le bon choix. Bon Théo, on se reparle pour le contrat et je préviens le comptable »…

Quelques instants après, le frère d’Antoine questionne Valère : « Bah alors ? Je croyais que t’avais tiré une croix sur le bahut moi ». Ce dernier avoue : « Ouais je sais pas trop. J’hésite ». Théo explique : « Le job est cool. Le patron est sympa. Ça gagne bien. Pourquoi tu te prends la tête là ? Pourquoi tu te prends la tête, hein ? ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)