Théo à Coralie : « J’ai besoin d’être indépendant et d’être libre »

01 novembre 2019 09:07

Le matin, au studio, Coralie engage la conversation avec Théo : « Alors c’est sûr, tu fais plus la rentrée ? Pas de regrets ? ». Il réplique : « Outre de ne plus t’avoir en prof, non ! Je vais voir mon patron pour lui dire que c’est ok ». Elle le taquine : « Dommage… Je t’avais prévu un DST surprise. Tiens, Rochat doit être vert. Le rectorat n’a pas donné suite quand il a demandé mon remplacement ». Le frère d’Antoine dit : « C’est normal. Tu n’es pas remplaçable ».

Sa belle-mère devenue sa chérie lance : « T’es peut-être pas obligé de lui répondre tout de suite à ton patron. Il te laisse la possibilité de réfléchir, non ? ». Le jeune homme annonce : « Il m’a aussi dit qu’un CDI ça ne se refusait pas. Y’a pas de raison que tu paies tout, les factures, les courses. Je veux qu’on soit à égalité tous les deux ». Coralie donne son avis : « Je serais toi, je resterais pas bloqué sur cette histoire d’égalité ». Il tente de lui faire comprendre : « Je ne reste pas bloqué. Je ne veux juste pas que le fric reste notre seul sujet de discussion ». Elle lui rappelle : « On en a déjà parlé, non ? Aujourd’hui c’est moi qui assume et demain ce sera peut-être toi ». Le fils de Clément indique : « Mais je suis plus un gamin. Il faut que nous soyons logiques, tu vois ? ». La prof de maths balance : « Tu sais que dit comme ça on dirait de la fierté mal placée ? ». Théo affirme : « Sauf que je le pense vraiment. J’ai besoin d’être indépendant et d’être libre. De m’assumer. Tu comprends ? ». Coralie termine : « Oui. C’est courageux de ta part ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)