Tom explique à Kévin son accès de violence par le rejet de Laetitia

09 octobre 2019 08:32

Au commissariat, Kévin engage la conversation avec Tom qui est en cellule : « Qu’est-ce qui t’a pris de frapper Delitto ? Tu le sais que c’est un gros con homophobe ce mec ! ». Il annonce : « Il s’est moqué de la mort de papa. J’ai pas supporté ». L’adjoint de sécurité lance : « Il a nous a fait la même hier avec maman sauf qu’on s’est retenus ». L’adolescent reconnaît : « Ouais je sais, j’ai déconné ». Kévin lâche : « Je te le fais pas dire ! Déjà t’aurais jamais dû aller chez lui ! ». Tom se justifie : « Eddy voulait me voir ».

L’adjoint de sécurité lui rappelle : « Son père sortait de garde-à-vue ! Ça pouvait pas attendre ? Maman elle est mêlée à ça maintenant. Elle est convoquée. Elle n’a pas besoin de ça ». L’adolescent suppose : « Elle va me reprocher de défende l’honneur de la famille, c’est ça ? Après m’avoir accusé d’être responsable de la mort de papa ! Elle a cru que c’était à cause de moi que papa était mort ». Kévin est certain qu’elle ne le pensait pas. Tom dit : « Il faut dire que je les cumule. Je suis pas son fils et en plus je suis PD. Je suis le mouton noir de la famille qui attire le mauvais œil ». L’adjoint de sécurité sait très bien que c’est faux : « Arrête ! Elle te considère comme moi ! Et l’a toujours fait ». Son demi-frère termine : « Je suis bien placé pour savoir que c’est faux ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)