Delphine et Clément repartent à zéro !

08 octobre 2019 04:11

A l’heure du petit-déjeuner chez les Bommel, Antoine constate que Clément est déprime et engage la conversation : « Ça va toi ? ». Il réplique : « Oui, pourquoi ». Son fils lance : « Je sais pas hier je suis revenu avec les pizzas et maman m’a dit que t’étais déjà au lit ». Son père lui cache sa tentative de suicide : « Oui, c’est parce que j’étais fatigué ». L’adolescent transgenre lui conseille de faire attention à lui et de manger. Delphine annonce être là pour s’occuper de lui. Antoine file au Lycée Vincent Scotto. Clément remercie son ex-femme d’être là pour leur fils et pour lui. Elle dit : « C’est normal. Vous êtes ma famille ».

Il analyse : « N’empêche que si t’avais pas été là hier soir, je serais mort à l’heure qu’il est ». Son ex-femme n’en doute pas : « Avec ce que t’as pris, y’a des chances, oui. D’ailleurs la prochaine fois que tu me fais un coup comme ça, je te colle en HP ». Clément culpabilise : « Arrête. Je m’en veux tellement d’avoir fait ça ». Delphine explique : « N’empêche que grâce à ça j’ai trouvé un traitement, je me suis stabilisée, du coup toi aussi tu m’as sauvé la vie ». Le directeur technique de GTS est effondré : « T’avais vu juste pour Coralie et Théo et puis moi je t’ai fait enfermer ». Elle lui rappelle : « Enfin je faisais n’importe quoi, je prenais pas mes médicaments, l’histoire de Coralie et Théo avec ou sans de toute façon c’est ce qu’il fallait faire »… Clément pense qu’elle dit ça pour qu’il arrête de culpabiliser. Delphine affirme : « Pas du tout. On est quitte. On repart à zéro ». 

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)