Coralie et Théo mentent à la police au sujet de leur relation !

07 octobre 2019 07:00

Au commissariat, Coralie engage la conversation avec Théo : « J’aurais dû venir toute seule. Ça va jouer contre nous ça ». Il essaie de la rassurer : « Ça n’a peut-être rien à voir avec nous. Peut-être qu’ils enquêtent sur autre chose. Allez, arrête de stresser ». Eric arrive : « Bah on va gagner du temps. Si vous êtes venus tous les deux c’est que vous savez pourquoi on vous a convoquée Madame j’imagine ? ». Elle répond : « Non. Non, non ». Le Capitaine Norman annonce : « Alors une plainte a été déposée contre vous pour détournement de mineur ». Théo lance : « Je suis majeur ». Le policier dit : « D’après le plaignant, à savoir votre père, vous ne l’étiez pas au début de votre relation ». Le frère d’Antoine explique : « Il ment parce qu’il a les boules et qu’il veut se venger ».

Eric interroge Coralie : « Vous admettez avoir une relation avec votre beau-fils qui est aussi votre élève ? ». Elle confirme : « Oui, oui ». Le Capitaine Norman demande : « Et quand ça a commencé exactement ? ». Théo répond à sa place : « Au moment de l’accident du gymnase, il y a 15 jours ». Eric révèle : « Monsieur Bommel dit que ça fait beaucoup plus longtemps. Et que vous avez avoué vous-même. Il parle du 6 décembre, date à laquelle son fils n’avait pas encore 18 ans ». Le frère d’Antoine lâche : « De toute façon qu’est-ce que ça peut faire ? Elle m’a pas forcé ! ». Le policier l’arrête : « Ce n’est pas à vous que je parle. Mademoiselle Blain vous savez très bien que la loi interdit une relation avec un mineur ». Théo démontre : « La majorité sexuelle c’est à 15 ans. On nous bassine avec ça depuis le collège. Je comprends pas là ». Eric explique : « Mademoiselle Blain c’est votre belle-mère et c’est aussi votre prof. En ce sens, elle a doublement autorité sur vous. Et la loi considère dans ce cas qu’elle peut vous influencer jusqu’à l’âge de 18 ans ». Le jeune homme est choqué : « Mais n’importe quoi ! C’est moi qui ait voulu ! ». Le Capitaine Norman poursuit : « Ça il faudra l’expliquer à un Juge si vous allez au tribunal ». Théo s’énerve : « Je comprends pas ! On va nous foutre un procès au cul parce qu’on s’aime ? C’est ça le principe ? ». Eric annonce : « Si vous étiez mineur au début de votre relation, Mademoiselle Blain risque 3 ans de prison et 75 000 euros d’amende. Si vous mentez évidemment ce sera pire ». Cette dernière ment : « Il était majeur quand notre relation a commencé ». Le policier termine : « Ok. Je vais transmettre au procureur. C’est lui qui décidera si on fait une enquête approfondie ou non ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)