Eddy supplie Tom de ne pas balancer son père aux flics !

03 octobre 2019 07:20

Dans Marseille, Eddy engage la conversation avec Tom après avoir été interrogé par Ariane : « Ton père a été assassiné pendant le match ? ». Il confirme : « Ouais. Juste avant l’effondrement ». Le fils de Delitto lance : « Mais t’es au courant que mon père n’aurait jamais pu faire un truc pareil ? ». Le demi-frère de Kévin dit : « Je sais pas. Mais ils se sont battus pourtant ». Eddy demande : « C’est ce que t’as dit aux flics ? ». Tom répond : « Non. Ma belle-mère ». Le fils de Delitto affirme que son père n’est pas un assassin. Tom tente de le rassurer : « De toute façon pour accuser quelqu’un il faut des preuves. La flic, elle a dû te demander si ton père avait été au gymnase ».

Eddy avoue : « La flic je lui ai dit que mon père n’était pas venu au gymnase ». Le demi-frère de Kévin qui sait très bien que Delitto y était balance : « Attends, t’as menti à la police ? ». Son copain se justifie : « Imagine si je dis la vérité. Ils ont un mobile lui il n’a pas d’alibi. C’est direct la prison ». Tom tente de lui faire comprendre : « C’est pas à toi de choisir à la place des flics ». Eddy est catégorique : « C’est mon père. Jamais il serait capable de tuer quelqu’un ». Le fils de Jérôme lui rappelle : « Il est capable de te faire du mal. Il est capable de te frapper. Il est capable de me frapper moi. De frapper mon père. Si ça se trouve ça a recommencé et ça a dégénéré ». Son copain termine : « Arrête. Je sais que c’est dur et que tu veux savoir qui a fait ça mais je te jure que c’est pas lui. Je t’en supplie, ne dis rien aux flics ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)