Ariane tente de faire comprendre à Kévin qu’il ne peut pas enquêter sur la mort de Jérôme car il est trop impliqué

03 octobre 2019 00:39

Alors qu’elle voit Kévin arriver au commissariat, Ariane l’arrête : « Qu’est-ce que tu fais là ? Patrick vient de te donner 2 / 3 jours. Pourquoi tu veux pas les prendre ? ». Il réplique : « Il faut retrouver l’assassin de mon père. Je veux être là. Je veux aider pour l’enquête. Bon, vous avez avancé ? Ma mère m’a dit que vous êtes sur la piste de Delitto ? ». Sa collègue confirme : « Ouais on est dessus. On lâche rien ». L’adjoint de sécurité lance : « Delitto c’est le père d’Eddy, le petit copain de mon frère. Ce taré il pense que c’est à cause de mon frère que son fils est devenu homo. C’est n’importe quoi. Mon père a essayé de lui expliquer mais c’est parti en live. Ça ne lui a pas plu ».

Ariane annonce : « Je sais. Ta mère a déjà tout dit ». Kévin lâche : « Alors qu’est-ce que t’en penses ? Delitto, il a le profil ? ». La policière donne son avis : « Il a le profil. Franchement pour l’instant c’est notre seule piste mais après il nous faut des preuves ». Kévin propose : « Ok. Moi je peux commencer par interroger Eddy ». Ariane essaie de le raisonner : « Tu peux pas enquêter sur le meurtre de ton père… Tu comprends ? C’est interdit ! ». L’adjoint de sécurité balance : « On s’en fout ! Il faut que je sois là, c’est tout ! ». La policière insiste : « Mais regarde-toi, t’es trop impliqué. Tu vas tout faire foirer ». Le fils de Laetitia tente de lui faire comprendre : « Mais si je fais rien je vais péter un plomb ! ». Ariane lui promet : « Ecoute-moi, on va tout faire pour serrer ce bâtard, d’accord ? Je te le jure. T’as ma parole. Laisse-nous faire. Ok ? ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)