Totalement effondrée, Samia n’arrive pas à faire comme si tout va bien devant Lucie !

27 septembre 2019 06:12

Dans Marseille, Hadrien engage la conversation avec Lucie : « Alors, ça s’est bien passé à l’école ? ». Elle réplique : « Non. Maman elle fait la tête ». Samia dit : « Mais non je fais pas la tête ma chérie ». La petite demande : « Si ! C’est à cause de papa ? C’est quand qu’il rentre ? ». Le député / avocat répond : « Bientôt. Tu sais pourquoi ? Parce qu’il m’a dit qu’il avait hâte de goûter ton gâteau. Alors j’espère que t’as tous les ingrédients ». Lucie annonce : « Sauf le chocolat ». Hadrien lui propose d’aller en chercher tous ensemble.

Lucie cherche à savoir : « Je pourrais en goûter un petit morceau ? Tout petit ». Il accepte : « Un petit bout. C’est promis. Et tu veux bien nous attendre dans la voiture ? Il faut que je parle à maman ». La créatrice de l’application Safe craque ensuite : « Comment tu veux que je lui dise que son père est »… Son compagnon la coupe : « On n’est sûrs de rien ». Samia explique : « Mais ils n’ont plus d’eau ! Ils avaient pour tenir trois jours et ils sont presque à 4 là ». Hadrien essaie de la rassurer : « Il faut y croire jusqu’au bout. C’est ce que tu m’as appris, non ? ». Elle pleure : « Je peux pas m’empêcher d’imaginer qu’il est en train de crever à petit feu dans ce trou. Et puis lui il doit se dire qu’il abandonne sa fille là. Je peux pas mentir à Lucie. J’y arrive pas. Je peux vous laisser y aller tous les deux ? ». Son compagnon est d’accord : « Oui. Bien-sûr. Donne-moi le cartable. Ça va aller ». Il rejoint Lucie dans la voiture : « Ta maman va nous rejoindre ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)