Les retrouvailles touchantes entre Léa et Babeth

27 septembre 2019 12:22

A l’hôpital, Babeth engage la conversation avec Léa : « Ça y est ! J’ai vu le médecin. T’es anémiée, déshydratée, mais tout va bien. Comment tu te sens ? ». Elle réplique : « Bah anémiée, déshydratée, mais tout va bien ». Sa mère annonce : « Je vais poser des jours. Jeanne elle ne pourra pas me refuser ça. Je vais m’occuper de toi ». Sa fille essaie de la rassurer : « Tout va bien ». La femme de Patrick tente de lui faire comprendre : « Mais toi tu comprends pas ! C’est moi qui en ait besoin ! J’ai besoin de te sentir, de te toucher, de te voir, toute la journée ». Léa constate qu’elle fait un petit choc post-traumatique.

L’infirmière balance : « Vas-y fous toi de ma gueule ouais ! Tu crois que y’a que toi qui a souffert ? ». La sœur d’Emilie lui demande de lui faire un bon gratin de pâtes, comme quand elle était petite. Babeth est totalement partante : « Bien gras avec de la bonne crème fraîche ». Elles se disent qu’elles s’aiment. L’infirmière a du mal à réaliser : « Avec Patrick on essayait d’y croire, d’être forts, mais à la fin, ça »… Léa s’excuse : « Je suis désolée que vous ayez dû endurer tout ça. Il est où Patrick ? ». Sa mère explique : « Il est rentré à la maison. J’ai jamais vu ça. Il s’est couché et il s’est endormi tout habillé ! ». Le Docteur Nebout l’interroge : « Et ma sœur ? ». Babeth avoue : « Elle passe du temps avec Kévin ». Léa poursuit : « Et Jean-Paul, il est à côté ? ». L’infirmière révèle : « Ah non, non. Les médecins voulaient le garder mais il a préféré rentrer chez lui pour revoir sa fille. Comme moi ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)