Hadrien a du mal à rassurer la presse et Samia

27 septembre 2019 05:59

Devant le commissariat, Hadrien donne une conférence de presse : « Avec l’aide des services de la Préfecture, les pompiers ont tenté d’ouvrir un passage pour libérer les personnes encore piégées sous le gymnase ». Eugénie lance : « Et ça a donné quoi ? ». Il explique : « Le risque était de faire s’effondrer ce qu’il reste de la structure. Et heureusement ça n’a pas été le cas ». La journaliste cherche à savoir : « Mais concrètement, est-ce que les sauveteurs ont réussi à avoir accès jusqu’aux victimes ? ».

Le député / avocat confie : « Non. Pas encore. Mais les recherches se poursuivent. Vous comprenez, c’est délicat. Il faut maintenir les fondations afin de continuer la progression vers les survivants ». Eugénie lâche : « Ça fait une semaine qu’ils sont sous Terre. Vous pensez vraiment qu’on peut encore les retrouver sains et saufs ? ». Hadrien indique : « Un être humain peut tenir des semaines sans nourriture ». La journaliste balance : « Mais sans eau ? Objectivement leurs chances de survie sont très faibles. Vous les estimez à combien ? ». Hadrien l’arrête : « Ecoutez, je ne peux pas répondre à une telle question. Ça n’a aucun sens ». Eugénie insiste : « Les gens ont besoin de concret. Combien de chances de les retrouver vivants ? 10 ? 20% ? ». Alors que Samia (en larmes) écoute l’échange, il annonce : « Le pessimisme c’est pas dans les habitudes. Un miracle est encore possible alors on va se battre. Et jusqu’au bout. Merci ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)