Vincent et Patrick s’inquiètent terriblement pour les survivants toujours coincés sous les décombres !

23 septembre 2019 21:13

Après l’effondrement du Gymnase Marcel Pagnol, Vincent lance au Chef des pompiers : « Excusez-moi mais pourquoi vous lui avez menti ? ». Il se justifie : « Mon boulot c’est de donner de l’espoir. C’est l’une des clés de la survie ». Patrick demande : « A votre avis, il va vous falloir comment de temps pour accéder jusqu’à eux ? ». Le professionnel répond : « Parti comme c’est une dizaine de jours ». Le compagnon de Jeanne lâche : « Il vient de dire qu’ils ne tiendront pas cinq jours ! ».

Le Chef des pompiers dit : « Je devais pas les alarmer. Et puis de l’eau ils vont en trouver. Là où ils sont, il y a forcément une canalisation qui a sauté ». Vincent balance : « Vous faites un sacré pari là ! ». Il annonce : « J’essaie de rester positif. Dès qu’on creuse on provoque des éboulements. Encore une fois, si je leur dit ça, ils vont paniquer et on va les perdre ». Le Commandant Nebout partage son avis : « S’ils paniquent, ils vont creuser de leur côté et perdre toute leur énergie ». Le Chef des pompiers est catégorique : « Et provoquer un nouvel effondrement. Je veux absolument éviter le suraccident. Là où ils sont, au moins ils sont en sécurité ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)