APRÈS LE PRIME DE PLUS BELLE LA VIE : Kévin ne supporte pas la nouvelle relation de Laetitia avec Sébastien !

22 septembre 2019 05:39

Dans le prime de Plus belle la vie Révélations diffusé le mardi 24 septembre 2019 à 21h05 sur France 3, le Gymnase Marcel Pagnol où avait lieu une compétition de hand entre le Lycée Vincent Scotto et celui de Ravel s’est effondré à cause du poids d’une extension qui a été rajoutée sur le toit du bâtiment initial. Suite à cette catastrophe, les immeubles aux alentours ont été fragilisés et les habitants ont été évacués. Les sauveteurs et pompiers ont alors demandé à des volontaires d’héberger les sinistrés. Alors qu’elle attendait Jérôme (coincé sous les décombres), Laetitia a pris la décision de se porter volontaire pour se sentir utile. Elle a alors fait la connaissance de Sébastien dans l’appartement a été déclaré en péril. Ce dernier lui a expliqué que sa femme était bloquée dans les décombres avant de la retrouver dans un sale état mais vivante.

Dans les prochains jours, alors que les sauveteurs chercheront encore les survivants et les victimes du drame voilà que Laetitia va loger Sébastien pendant un bon moment. Lorsqu’il prendra la décision de rentrer chez lui, elle le suppliera de rester encore un peu pour la soutenir en attendant de revoir Jérôme (comme elle ne saura pas qu’il est décédé). Kévin interviendra quand il découvrira que sa mère a demandé à Sébastien de régler des affaires personnelles. Ce dernier peinera à convaincre Laetitia de le laisser partir comme elle aura vraiment besoin de lui…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)