Sabrina a la haine contre César !

17 septembre 2019 22:10

A la villa, Sabrina lance à César : « Qu’est-ce qui se passe ? On part en week-end ? ». Il réplique : « Non, pas vraiment. Je pars à Sydney. Mon avion décolle à 23 heures ». Elle est surprise : « Pour combien de temps ? ». Le DRH de GTS annonce : « Ça je sais pas… Ça peut durer deux jours, une semaine, un mois. Avec Ian Moss, on sait jamais. C’est ça qui est cool. C’est l’aventure ». La serveuse du Bar du Mistral cherche à savoir : « Et ça s’est décidé comme ça à la dernière minute ? ».

Le neveu de Rochat confie : « Non, ça c’est un séminaire qu’on fait tous les ans. Par contre laisse-moi deux secondes parce qu’il faut que j’envoie la confirmation à la compta ». Sabrina lâche : « Pourquoi tu m’en as pas parlé ? ». Il se justifie : « Je pensais pas que ça t’intéressais. Enfin, ça va. Fais pas la gueule. C’est quoi le problème ? ». La jeune femme l’interroge : « T’es sérieux ? Tu vois pas où est le problème ? En fait j’existe pas dans ta vie ? ». Le DRH de GTS explique : « Ecoute, tu m’as vachement aidé, c’est vrai. J’étais au fond du gouffre, j’étais mal. Et toi t’as été fabuleuse. Alors dis-moi, qu’est-ce que je peux faire pour te remercier ? ». Elle répond : « Tu peux me filer 1000 balles ». César accepte : « Ok. Pas de problème. Mais d’abord, je boucle mon taxi ». Sabrina explose un verre sur le sol. Il est choqué : « Putain tu fais quoi ? ». Elle balance : « La même chose que toi ». Le neveu de Rochat lui propose de rester dans sa villa en son absence. La jeune femme le gifle : « Va te faire foutre connard ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)