Samia fait une demande de dernière minute à Jean-Paul !

13 septembre 2019 07:02

Alors qu’il voit Samia devant le commissariat, Jean-Paul lance : « Salut. Qu’est-ce qui se passe ? ». Elle réplique : « Cette fois c’est moi qui ait besoin que tu me rendes un service. Voilà, Lucie a un goûter après l’école. Et moi j’ai un rendez-vous pile à ce moment-là. Alors est-ce que tu pourrais aller la chercher ? ». Il lâche : « Mais pourquoi t’as dit oui à cette invitation si tu savais que tu pouvais pas aller la chercher ? ». Son ex-femme explique : « Parce qu’elle vient d’arriver dans l’école et je pense que c’est bien pour son intégration ».

Le Lieutenant Boher lâche : « Ouais mais c’est chiant ! Je bosse ! Y’a pas d’autre solution ? ». La créatrice de l’application Safe confie : « Hadrien a un rendez-vous lui aussi à ce moment-là ». Il balance : « Euh je pensais pas vraiment à lui ! Bien-sûr je vais y aller, oui ». Samia le remercie. Jean-Paul cherche à savoir : « Mais ton mec il va souvent chercher Lucie à la sortie de l’école ? ». Elle avoue : « Oui. Enfin comme Ariane le faisait quand t’étais avec elle ». Il affirme : « Ça n’a rien à voir parce que Lucie la connaissait bien ». Son ex-femme lui apprend que leur fille apprécie aussi Hadrien. Le Lieutenant Boher le tacle : « Bon en même temps il ne fera pas tâche devant les parents d’élèves. Regarde, moi j’ai pas mes mocassins, mon pull sur les épaules… C’est compliqué quand même. Tu crois que ça va aller ? »… La créatrice de l’application Safe termine : « Trouve-toi un serre-tête bleu marine et ça devrait aller. Merci ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)