Thomas constate que Rémi n’est pas du tout passé à autre chose avec Barbara !

06 septembre 2019 06:10

Au Bar du Mistral, Thomas prévient Barbara : « Rigole pas ! Tu vas voir, ce midi, ça va dépoter ! ». Elle réplique : « C’est cool ! ». Il lance : « Cool, cool… Si la communication salle / cuisine marche pas, non ! Ça va pas le faire ». La fille de Léo demande : « Pourquoi ça marcherait pas ? ». Le mari de Gabriel lâche : « Je sais pas moi… T’as parlé à Rémi ? ». Elle avoue : « Je suis allée le chercher ce matin au centre. Il m’a pas décroché un mot ». Thomas répète : « Donc c’est bien ce que je dis : pour le service, ça va être compliqué ».

Barbara essaie de le rassurer : « Non ça va. Avec les clients il est toujours charmant ». Le père de Thérèse et Baptiste tente de lui faire comprendre : « Il est charmant. Mais s’il écoute pas quand tu lui passe une commande, ça va pas le faire ! ». La fille de Léo balance : « Mais tu veux que je fasse quoi ? Je vais quand même pas le demander en mariage pour sauver ton service ! Puis attend, ça c’était ce matin. Et quand il va revenir si ça se trouve ça sera oublié ». A cet instant, Rémi arrive avec Claire en rigolant. Cette dernière annonce : « Il a mis une de ces ambiances au marché ! Tout le monde était mort de rire ! ». Thomas dit à Barbara : « T’as raison tu vois. Il est passé à autre chose ». Sauf qu’en réalité non ! Le jeune homme trisomique refuse d’aller en cuisine avec la fille de Léo et préfère faire la mise en place avec Claire. Le mari de Gabriel termine : « En fait il n’est pas du tout passé à autre chose ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)