Rémi s’emporte contre Barbara : « T’es nulle, nulle » !

06 septembre 2019 21:42

Barbara retrouve Rémi qui lui fait la gueule comme elle l’a fait passer pour son mec devant un dragueur lourd dans Marseille : « C’est pas facile pour moi de te parler. Je suis quelqu’un d’assez pudique et j’aime pas dire quand je vais pas bien. Surtout ces derniers temps parce que j’ai eu de grosses déceptions. Et puis toi t’es arrivé, t’as été gentil avec moi, honnête, sans te poser de questions. Et ça m’a aidée parce que t’es comme ça toi, tu joues pas. Et c’est vrai que je t’aime beaucoup et que je me sens à l’aise avec toi parce que je sais que tu me veux pas de mal ».

Il réplique : « Evidemment que je te veux pas de mal. Pourquoi tu dis ça ? ». Elle explique : « Bah parce qu’avec toi je me sens moi-même et je suis peut-être un peu trop à l’aise parce que j’agis comme avec un pote ». Le jeune homme trisomique demande : « Et un pote, tu lui dis que c’est ton petit copain ? ». La fille de Léo confie : « Non. Oui. Enfin, dans des situations un peu pourries, oui, ça peut arriver. Mais je vois bien que je t’ai blessé et c’est pas ce que je voulais. Je te promets ». Rémi lance : « Mais moi je sais que tu m’aimes ». Barbara tente de lui faire comprendre : « Oui mais comme une amie. Pas comme une amoureuse ». Le jeune homme trisomique annonce : « Moi je t’aime. Et je veux pas être ton ami. Arrête d’être gentille ! ». Barbara avoue : « Moi ça me rend triste si tu me parles plus ». Rémi lâche : « Tu m’aimes mais ta peur parce que je suis différent ! T’es nulle, nulle ! ». Il s’en va…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)