Sous un faux prétexte, Jean-Paul confie Lucie à Samia !

05 septembre 2019 07:12

Alors qu’elle voit débarquer Jean-Paul à la maison, Samia engage la conversation : « De quoi tu voulais qu’on parle ? ». Celui qui cache Mathias, qui est en cavale, chez lui, lui raconte un mensonge : « On vient de me mettre en renfort sur une affaire de stupéfiants. Je vais faire pas mal de planques cette semaine ». Elle l’arrête tout de suite : « Moi aussi j’ai du boulot. Et c’est ta semaine de garde ». Le Lieutenant Boher reconnaît : « Oui, je sais. Mais je suis coincé et j’ai pas de solution ». La compagne d’Hadrien lance : « Oui bah la solution c’est que la police recrute et arrête de faire des changements de plannings au dernier moment ».

Jean-Paul dit : « T’es bien placée pour savoir que la police ne changera jamais ». Samia est agacée : « Je fais comment moi ? Je savais que j’avais pas Lucie cette semaine, j’en ai profité pour caler plein de rendez-vous ». Son ex-mari lui rappelle : « Je sais mais en même temps quand on a divorcé, tu m’as dit que si j’avais des imprévus tu garderais Lucie ». La créatrice de l’application Safe balance : « Bah c’est chiant ! ». Jean-Paul lui suggère de faire un petit effort. Elle accepte à une condition : « Alors toi tu vas réfléchir un peu plus sérieusement à la nouvelle école dans laquelle je voudrais inscrire Lucie ». Il trouve que ça n’a rien à voir. Samia explique : « Bah si ! Tu me demandes un service et moi je te demande de faire un petit effort. C’est donnant / donnant ». Le Lieutenant Boher accepte : « Bon d’accord. Je vais réfléchir. De toute façon c’est pas comme si j’avais le choix ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)