Hadrien obtient une place dans une école bilingue privée à Lucie

03 septembre 2019 06:27

Hadrien annonce à Samia avoir obtenu une place dans une école bilingue privée pour Lucie après avoir discuté avec le directeur de l’établissement par téléphone : « En revanche, il faut que tu prennes une décision très vite ». Elle réplique : « Ah bah déjà il faut que j’en parle à Jean-Paul et qu’il soit d’accord. Et ça c’est pas gagné ». Son compagnon demande : « Pourquoi il dirait non ? ». La créatrice de l’application Safe confie : « Ah parce qu’il est à fond pour le public. Il va falloir que je trouve de bons arguments ».

Le député / avocat explique : « Le meilleur argument c’est l’intérêt de Lucie ». Samia lance : « Oui mais l’intérêt de Lucie c’est aussi de ne pas être mise sous cloche. La mixité sociale, c’est important pour moi. Et c’est des valeurs qu’on partage avec Jean-Paul ». Hadrien avoue : « Attends, je comprends plus là. Finalement toi non plus t’es pas convaincue ? ». Elle dit : « Mais si. A fond ! Mais c’est juste que si elle avait pu rester dans le public »… Son compagnon tente de lui faire comprendre : « Si vous la mettez dans le privé, c’est pas parce que vous refusez la mixité sociale ». La créatrice de l’application Safe révèle : « C’est un cap à passer. Et puis on n’a pas parlé du prix. J’imagine que »… Hadrien lui apprend que c’est 6000 euros par an. Samia est choquée : « 6000 euros ? Mais ils font quoi à ce prix-là ? Des voyages dans l’espace ? ». Il détaille : « Non. Ils ont un suivi spécialisé pour chaque élève et des intervenants pour tout ce qui est culturel ». La mère de Lucie termine : « Bon y’a plus qu’à convaincre le papa ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)