Johanna refuse de travailler avec Max en-dessous d’un million d’euros !

30 août 2019 17:40

Au cabinet, Max lance : « Quand on est dans les affaires, il faut savoir saisir toutes les opportunités. Comme notre rencontre par exemple. En France on a un problème avec les lois. Il faut tout expliquer, tout justifier, faire de la paperasse. Ça décourage les gens ». Johanna réplique : « Je comprends. Mes clients ont tous le même discours ». Le dealer demande : « Abdel a fini par d’expliquer ce qu’il va faire pour nous ? ». Elle répond : « Non. On évite de parler boulot quand on se voit ». Max révèle : « J’ai regardé ton profil sur internet. T’as une sacrée réputation dans ton domaine. Tu pourrais travailler pour nous ? On a beaucoup d’argent mais on ne tient pas à expliquer d’où il vient ». L’avocat lâche : « Je suis pas sûr de bien comprendre. T’es en train de nous mettre en concurrence là ? ».

Le compagnon de Shine dit : « Désolé mais tu ne bosses pas dans la même catégorie. Avec Johanna on passe au niveau international ». Cette dernière explique : « Oui sauf que pour travailler avec moi il faut une certaine surface financière quand même. C’est-à-dire qu’il y a un ticket d’entrée et il est largement au-dessus des revenus d’une blanchisserie. Surtout avec adoucissants ». Max cherche à savoir : « Combien le ticket d’entrée comme tu dis ? ». La fille de Blanche est ferme : « Je ne monte pas une affaire en-dessous d’un million : « Il faut que comprennes. Mon domaine c’est les montages financiers complexes ». Le dealer se tourne vers le fils de Karim : « Elle sait pour qui je travaille ? ». Ce dernier lui laisse faire sa pub. Max avoue : « Pour quelqu’un qui brasse beaucoup, beaucoup d’argent ». Dans ce cas, Johanna accepte de discuter avec lui…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)