Lydie raconte sa DOULOUREUSE HISTOIRE à Mirta

15 août 2019 09:33

En cellule, alors que Mirta fait une prière, Lydie suit son exemple. La mère de Luna lance : « Tu te moques de moi ? T’es croyante ? ». Elle répond : « Je prie moi aussi. Je sais pas si je suis croyante. Mais t’as l’air contente quand t’as prié. Tu souris et t’es plus gentille avec moi ». La femme de Roland confie : « C’est parce que ça me remonte le moral. Ça me rapproche des gens que j’aime. De ma fille par exemple. Je demande au Bon Dieu de la protéger, de lui venir en aide. Et je me sens utile ».

La codétenue demande : « Tu veux bien m’apprendre à prier ? ». Mirta accepte : « Oui, si tu veux. Qu’est-ce que tu veux demander au Bon Dieu ? ». Lydie annonce : « Que mon papa et ma maman viennent me chercher et qu’on rentre tous à la maison ». La femme de Roland cherche à savoir : « Et dis-moi, pourquoi ton papa et ta maman ils ne viennent jamais te voir ? ». La codétenue révèle : « Parce qu’ils sont morts dans un accident ». Mirta s’excuse : « Je suis désolée. Il y a longtemps ? ». Lydie se s’en souvient pas : « Après j’ai été vivre chez ma grand-mère mais elle est morte aussi. Alors ils m’ont mis dans un foyer. Et là, y’avait une fille très très méchante. Elle criait tout le temps sur moi ». La femme de Roland la questionne : « Et pourquoi ils t’ont mis en prison ? ». La codétenue avoue : « Parce qu’un jour j’ai pris l’extincteur du couloir et j’ai assommé la fille pour la faire taire. Mais elle ne s’est pas réveillée ». Mirta décide de lui apprendre une petite prière : « Et chaque fois que tu voudras te rapprocher de tes parents, tu la réciteras. Ils pourront t’entendre ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)