Mirta pique une énorme crise de nerfs contre les flics !

06 août 2019 10:22

Alors que Luna et Mirta sont en train de prendre leur petit-déjeuner à l’appartement Malkavian, la police débarque : « Ouvrez ! Capitaine Seynac. Je viens procéder à la perquisition de votre domicile ». La jeune femme réplique : « Mais pourquoi ? Attendez ! Vous avez un mandat ? ». Le Capitaine Seynac annonce : « En France on dit commission rogatoire ». Alors que les policiers retournent l’espace, Luna les prévient : « Faites attention s’il vous plaît ». Sa mère hurle : « Attention, c’est fragile ! ».

Sa fille s’énerve : « Mais bien sûr, j’ai planqué 300 000 euros chez moi ! ». La femme de Roland lâche : « Mais vous n’avez pas le droit de traiter les gens comme ça ! ». Le Capitaine Seynac explique : « Mais on fait notre travail Madame ! ». Mirta s’emporte : « Mais vous n’avez aucun respect ! C’est de l’abus de pouvoir ! ». La policière lui tient tête : « Faites attention à ce que vous dites ». La femme de Roland n’a pas peur d’elle : « Vous aussi faites attention à ce que vous dites ! ». Alors qu’un flic soulève un cadre dans lequel se trouve une photo de famille, Mirta explose : « Lâchez ça ! ». L’homme, surpris, le laisse tomber sur le sol. La femme de Roland balance : « Ça vous amuse de jouer à la Gestapo, hein ? Vous savez, moi j’ai grandi en Espagne ! Je sais ce que c’est que la résistance ! Bande de malotrus ! Espèce de pignoufs ! Oui vous êtes des peigneculs ! ». Le Capitaine Seynac perd patience et l’embarque. Luna tente de la faire changer d’avis, en vain : « Arrêtez, elle est stressée ». La femme de Roland traite les policiers de : « Salauds ». Le Capitaine Seynac se tourne vers Luna et termine : « Vous voulez la suivre ? ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)