Alison met un coup de pied bien placé à Fabio !

05 août 2019 23:13

Alors qu’Alison arrive sur la Place du Mistral, Fabio l’agresse et la plaque contre un mur : « Espèce de pute ! Tu t’es bien foutue de moi ! ». Elle réplique : « Lâche-moi ! ». Il la retient : « A cause de toi je vais perdre mon boulot ! ». La sœur de Mila le menace : « La vie de ma mère je vais te mordre ! ». Le jeune homme demande : « C’était quoi ce petit numéro chez les flics ? Tu l’as fait ce casse, avoue ! ». Alison affirme que non : « Mais n’importe quoi toi ! Il faut arrêter de mater les séries ! ».

Fabio lâche : « Comme par hasard tu m’as posé plein de questions sur ma tablette et le système de sécurité ! ». Elle balance : « Mais j’ai posé trop de questions ? Mais t’étais trop content de te faire mousser tout seul ! Ecoute, on s’est rencontrés, on a cru que ça pouvait marcher, en fait non. Vas-y non, désolée là ». Le surveillant du Crédit Provençal refuse de la laisser partir : « Tu vas pas t’en tirer comme ça ! ». La copine d’Abdel le questionne : « Ah ouais ? Je vais m’en tirer comment ? ». Fabio répond : « En disant la vérité ! ». Alison poursuit : « La vérité c’est que t’as pas accepté que je te fasse mariner et que maintenant tu me le fais payer ! ». Il hurle : « Je sais que tu m’as piégé alors tu vas aller le dire aux flics ! Sinon je m’occupe de toi personnellement et aussi de l’autre connard qui fait semblant d’être ton frère ! ». En crise, la sœur de Mila se défend par un coup de pied bien placé : « Tu me touches plus, tu me parles plus, jamais ! C’est clair ? ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)