Karim a peur qu’Abdel craque !

27 juillet 2019 01:30

Alors qu’il est tranquillement installé dans un café avec Abdel, Karim, qui aperçoit des flics qui les surveillent, lance : « Regarde-moi ces cons ! Ils essaient même pas d’être discrets putain ! ». Il réplique : « Ils essaient de te mettre la pression, c’est tout ». Son père demande : « T’es sûr que t’es pas suivi toi aussi ? ». L’avocat affirme : « Certain ». Le compagnon d’Elsa cherche à savoir : « Et pour ton alibi, t’as assuré tes arrières ? ».

Abdel lui rappelle qu’il n’est pas un débutant : « En fait à la coloc y’a une soirée costumée. Je vais me pointer là-bas et quand je partirais, personne s’en rendra compte ». Karim lâche : « Tu sais, je sais que c’est compliqué pour toi de mentir à Alison ». Son fils reconnaît : « T’imagines, elle est là. Elle croit qu’on va faire une bonne action. Je me dégoûte ». Son père lui rappelle : « Elsa a besoin de nous. Dis-toi que ce que tu fais, c’est bien. C’est pas le moment de flancher ! ». L’avocat le rassure : « T’inquiètes pas. J’irais jusqu’au bout ». Karim révèle : « Demain je vais faire ce qu’il faut pour balader les flics comme ça vous aurez les mains libres ». Abdel termine : « Ok ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)