Abdel promet à son père de lui rester fidèle pour sauver Elsa !

26 juillet 2019 07:39

Karim lance à Abdel : « Je comprends pas, ça devait être un gros transfert. Le transfert de l’année ». Il réplique : « Oui mais c’est plus le cas, d’accord ? ». Son père demande : « Et Mirta elle est sûre de son info ? ». Son fils hurle : « Mais bien-sûr qu’elle est sûre de son info ! Elle l’a vue sur l’ordinateur de Madame Keller ! Donc ça veut dire qu’il n’y a pas assez d’argent pour les jambes de Luna et pour Elsa ! ». Karim est inquiet : « Hey, tu vas pas me lâcher ? ». L’avocat tente de lui faire comprendre : « Mais tu te rends compte de ce que tu me demande là ? De tourner le dos à tous ces gens qui sont importants pour moi et de tirer un trait sur Alison ! ».

Le compagnon d’Elsa essaie de le rassurer : « Alison est une fille intelligente. Elle comprendra que t’avais pas le choix ». Abdel explose : « Ah ouais ? Après Doumé, après Mathias ? Tu crois vraiment qu’elle va me pardonner putain ? Mais c’est toi aussi ! Pourquoi t’as été te foutre dans la merde avec ce Pavel ! 300 000 euros mais c’est énorme ! ». Karim se justifie : « C’était 100 000 à la base. C’est cet enfoiré de Pavel qui m’a rajouté 10% chaque semaine de retard. 10%. S’il récupère pas sa thunes, après Elsa, c’est moi qu’ils vont dessouder ! ». L’avocat balance : « C’est un putain de cauchemar ! ». Son père l’interroge : « Si tu me lâches fils, dis-moi le tout de suite que je prenne mes dispositions ». Abdel annonce : « Non. Je vais pas te lâcher ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)