Abdel HURLE sur Mirta !

26 juillet 2019 08:59

Au cabinet, Abdel prépare Mirta pour l’interrogatoire qu’elle devra sans doute subir après le casse et il n’y va pas de main morte : « Pourquoi vous vous êtes fait embaucher au Crédit Provençal ? ». Elle annonce : « Pour connaître la femme qui a escroqué ma fille ». L’avocat lance : « Donc c’est pour ça que vous avez organisé ce casse ? Pour la venger ! ». La femme de Roland réplique : « Un casse ? Grand Dieu, non ! ». Le fils de Karim l’arrête : « Non ! C’est un peu trop. Redescendez un peu ». Elle accepte : « D’accord. Non mais pour rencontrer cette femme pour savoir si elle faisait le même coup à d’autres malades ».

Abdel poursuit : « Donc c’était pour savoir, rien d’autre ? ». Mirta dit : « Il faut que je vous avoue quelque chose Commissaire. J’ai aussi craché dans son café, tous les matins ». L’avocat demande : « Où étiez-vous le jeudi 1er août ? ». Elle répond : « A l’hôtel de ma fille. C’est moi qui tient la réception. Tous les clients m’ont vue ». Le fils de Karim bâche : « Leurs noms ? A quelle heure avez-vous quitté la réception ? A quelle heure t’as quitté l’hôtel ? C’est toi qui a fait le casse ou c’est ta fille ? Oh, tu réponds quand je te parle ! ». Mirta panique : « Mais je sais pas moi ! Mais t’es trop méchant là Abdel ! ». Il essaie de la rassurer : « Mais c’était un test là. Ça marche pas. Vous êtes pas concentrée là. Vous êtes pas prête. C’est exactement comme ça que ça va se passer ». La femme de Roland lui propose de reprendre.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)