Karim essaie de savoir ce que les policiers savent du casse et de ses propres affaires !

24 juillet 2019 07:01

Au commissariat, Patrick lance à Karim : « Alors si je comprends bien vous êtes venu vous voir alors que vous n’avez rien à nous dire ? ». Il réplique : « Je pensais que c’était vous qu’il alliez m’expliquer pourquoi vous me suiviez ». Le Commandant Nebout est surpris : « Maintenant c’est les voyous qui viennent demander des comptes aux flics. On aura tout vu ». Le père d’Abdel lui rappelle : « Je suis rangé moi. Vous le savez très bien ». Jean-Paul lâche qu’ils avaient de bonne raison de le suivre : « On n’a pas de temps à perdre nous tu vois ».

Le mari de Babeth lâche : « Pavel, ça vous dit quelque chose ? ». Karim confirme : « Plus ou moins. J’en ai entendu parler, comme tout le monde ». Patrick annonce : « Il paraît que vous avez une grosse ardoise chez lui et qu’il n’est pas très commode sur les délais de remboursement ». Le père d’Abdel est agacé : « Même si c’était vrai, c’est pas votre problème ! ». Le Commandant Nebout dit : « Un problème à 300 ou 400 000 balles ! ». Le compagnon d’Elsa confie qu’il a été réglé : « J’ai remboursé mon prix il y a très longtemps ». Le Lieutenant Boher l’interroge : « C’était pour quoi ce prêt ? ». Il répond : « J’avais besoin d’investir dans une nouvelle société. Une boutique de cigarettes électroniques ». Patrick balance : « 400 000 balles pour des clopes ? Vous avez racheté l’usine ou quoi ? Je crois que vous me prenez pour un con là ! ». Karim poursuit : « Ok, j’avais des dettes. Mais c’est quoi votre truc là ? Vous voulez me donner des conseils en comptabilité ? Je suis dit que c’est réglé ! ».

Peu après, Jean-Paul montre à Karim une photo de Mirta et lui en train de s’embrasser : « Alors comme ça t’as une nouvelle petite amie ! ». Il réplique : « Mais vous êtes vraiment des fouilles merde ! ». Le Lieutenant Boher demande : « Elle en pense quoi Elsa ? ». Le père d’Abdel s’énerve : « Ah parce que vous êtes conseillers conjugaux aussi ? Elle est en Guadeloupe ». Patrick tente de lui faire comprendre : « Nous la seule chose qu’on veut, c’est que vous ne reveniez pas dans nos radars ». Le père de Lucie dit : « On a rien de personnel contre toi tu sais ». Karim termine : « Alors si je comprends bien on s’est tout dit. Commandant. Jean-Paul ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)