Jeanne à Vincent (à propos du bébé de Céline) : « Je suis à deux doigts de penser qu’il est de toi » !

24 juillet 2019 07:30

A l’heure du petit-déjeuner, Jeanne lance à Vincent : « Tu peux m’expliquer pourquoi Céline t’envoie les coordonnées de son gynécologue ? ». Il réplique : « L’accouchement approche. Elle est stressée. Elle m’a demandé de l’accompagner ». La fille d’Anémone est surprise : « Et toi t’as dit oui ? ». Son compagnon se justifie : « Thomas, son meilleur ami, n’est pas libre ». La directrice de l’hôpital Marseille-Est lâche : « Ah bah voyons ! Son meilleur ami, non. Mais son ex, oui ». Vincent confie : « Je meurs pas d’envie d’y aller tu vois. Mais bon, elle a personne d’autre ».

Jeanne balance : « On se demande bien pourquoi ! ». Il tente de lui faire comprendre : « S’il te plaît. Tu ferais la même chose à ma place ». Elle est quand même agacée : « Heureusement que je t’ai conseillé de ne pas trop t’impliquer ». Le manager de GTS lui rappelle : « Céline est fragile. Elle a toujours été fragile ». La fille d’Anémone donne son avis : « Bah il ne fallait pas faire un bébé toute seule. Je suis lucide. Aujourd’hui elle n’arrête pas de te solliciter. Imagine ce que ce sera quand le bébé sera là ». Vincent dit : « Au contraire. Elle sera occupée et heureuse. Comme ça, elle me lâchera la grappe ». Jeanne annonce : « Heureusement que je suis pas jalouse. Parce que je suis à deux doigts de penser que ce bébé est de toi ». Son compagnon trouve ça complètement débile. Elle l’invite à faire attention : « Je crois que tu te rends pas compte dans quoi t’es en train de mettre les pieds là ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)