Gabriel est choqué par ce que lui apprend Léa !

24 juillet 2019 17:26

Alors qu’il attend les résultats de son IRM dans les couloirs de l’hôpital Marseille-Est, Gabriel, qui bégaie, est très angoissé : « Mais pourquoi c’est si long là ? C’est pas normal. Ils doivent avoir du mal à établir le diagnostic sur l’étendue de la tumeur ». Babeth réplique : « Calme-toi. Sinon t’auras pas le temps de mourir de ton cancer. Tu feras un infarctus avant ». Il lance : « Tu me prends pas au sérieux toi non plus ! ». A cet instant, il reçoit un appel de Thomas et lui apprend qu’il n’a pas encore les résultats en bégayant.

Léa arrive : « C’est bon. J’ai les résultats. Tout va bien ». Le Docteur Riva est choqué : « Non mais c’est pas possible ! ». Elle affirme : « Si ». Le père de Thérèse et Baptiste pense qu’ils n’ont pas trouvé la tumeur. Léa explique : « Si, si. J’étais avec le radiologue et son interne quand ils ont étudié les images et ils ont vraiment pris le temps ». Gabriel lâche : « C’est une tumeur atypique ! C’est très difficile à repérer ! ». La femme de Patrick tente de lui faire comprendre : « Si t’avais une tumeur, on l’aurait vu dans les analyses de sang. Y’aurait des anomalies. Et t’aurais d’autres symptômes ». Le Docteur Riva s’énerve : « Mais j’ai des symptômes ! Je bégaie alors que j’ai jamais eu de problème d’élocution ! ». Léa pense que c’est psychologique. Il est certain que non. Babeth lui suggère de voir une orthophoniste qui a de bons résultats. Gabriel s’y oppose : « Vous faites chier ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)