Vincent aide Céline à monter le berceau de son futur bébé

12 juillet 2019 05:56

Alors qu’il aide Céline à monter le berceau de son futur bébé, Vincent lance : « T’as encore mal au dos ? ». Elle confirme : « Ah bah ça pèse de plus en plus et ça arque ma colonne ». Le compagnon de Jeanne dit : « Je crois qu’il y a des ostéopathes qui existent pour les femmes enceinte ». La fille de Frémont confie : « Je sais. J’en voyais un à Sydney. Ça va, tu t’en sors ? ». Vincent répond : « Ouais. La notice est en Suédois ». La directrice juridique de GTS lâche : « Non ! En norvégien. C’est du bois massif naturel. Chaque pièce est unique. Ça transite par une petite boutique du Prado ».

Le compagnon de Jeanne suppose : « Et tu lui achèteras ses draps chez un grand couturier ? ». Elle reconnaît : « Ouais. Richard aussi trouvais que j’avais des goûts de luxe ». Vincent est surpris : « Je croyais que vous vous connaissiez à peine ». Céline annonce : « Ah non. On a fait une seule fois l’amour mais je l’ai quand même côtoyé pendant plusieurs semaines. Et toi aussi d’ailleurs ». Il balance : « Ça m’étonnerait. Je connais personne qui porte ce prénom ». La fille de Frémont explique : « Parce que tu l’appelais par son diminutif : Dick ». Le compagnon se rappelle que c’est un australien qui est venu en séminaire chez GTS en novembre dernier et qui est marié. Céline révèle : « Raison pour laquelle quand j’ai compris ce qui m’arrivait, j’ai préféré ne pas l’embêter avec mes petites affaires de femme ». Vincent est choqué : « T’as une façon de présenter les choses toi »…

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)