Ariane a LE CHOC DE SA VIE en découvrant qu’Eric est gay !

11 juillet 2019 18:49

Devant le commissariat, Ariane lance à Eric : « Tu fais quoi ce soir ? ». Il réplique : « En bref, je baise ! ». Elle cherche à savoir : « Qui ça ? La mère Marci ? ». Son collègue répond : « Sa petite cousine andalouse ». La policière demande : « Elle écrit des bouquins elle aussi ? ». Le Capitaine Norman lui raconte un mensonge : « Non. Elle pose pour des photos. Mais qu’est-ce que ça peut te foutre ? ». Ariane lâche : « Ça peut me foutre que j’ai plus de vie sexuelle en ce moment. Donc je m’intéresse à celle des autres ».

Eric la questionne : « T’as pas envie de te trouver un vrai mec plutôt sans déconner ? ». Elle tente de lui faire comprendre : « Les meilleurs sont déjà pris, la preuve ». Le Capitaine Norman balance : « Mais attention, je te mets une cartouche quand tu veux ! Je te l’ai déjà dit ! ». Ariane lui rappelle : « T’as pas toujours dit ça ». Il trouve une excuse : « Parce que j’ai eu peur que t’y prennes goût ». La policière poursuit : « Et que je devienne accro ? ». Eric dit : « C’est le risque, oui ». Sa collègue lui apprend qu’elle rêve de lui. A cet instant elle reçoit une alerte sur son portable et a le choc de sa vie en découvrant le clip homophobe de Shark dans lequel on voit le Capitaine Norman embrasser un autre homme…

Peu après, Ariane lance à Eric : « Tu m’expliques ? ». Ce dernier cherche à savoir qui est la personne qui lui a envoyé ça. Elle réplique : « On s’en fout. Une collègue. Alors ? ». Le Capitaine Norman lâche : « Alors quoi ? Comment il s’appelle ? Quand est-ce que je l’ai rencontré, c’est ça ? Est-ce qu’on va se marier ? Remets-toi quoi. C’est juste un mec ». Elle lui rappelle : « Il y a deux secondes tu voulais baiser mon cul ! ». Eric demande : « Tu t’es jamais dit que ce petit jeu entre nous c’était suspect ? ». Ariane s’énerve : « Ça va être de ma faute là ? Tu me racontes de la merde depuis le début en fait ! Depuis qu’on se connaît ! Et c’est moi qui ait un problème ? ». Il lui fait constater qu’il n’a jamais dit ça. Elle poursuit : « Mais t’as jamais dit que t’étais PD non plus ? ». Eric se justifie : « Pour éviter ce genre de scène tu vois ». La policière balance : « J’hallucine ! Tu continues là ! C’est toi qui a raison et c’est les autres qui ont tort ? Mais réveille-toi putain ! ». Le Capitaine Norman l’interroge : « Ça va, t’as gueulé un grand coup, ça t’a fait du bien, c’est ça ? On peut parler maintenant ? Je fais quoi ? Je me casse ? ». Elle lui ordonne : « Franchement ouais, casse-toi ! ». Eric explique : « Toi tu tombes de haut mais on s’en branle. Moi c’est toute ma vie qui s’écroule. Dans ce moment-là, j’aurais bien eu besoin d’une pote sur qui compter ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)