Céline refuse que Thomas pose ses mains sur son ventre !

08 juillet 2019 19:39

En terrasse au Bar du Mistral, Céline découvre les petits chaussons que vient de lui offrir Thomas pour son enfant qui doit arriver d’ici un mois : « Oh c’est adorable ». Il réplique : « Puis attention je vais t’inonder de cadeaux : grenouillère, doudou, »… Elle demande : « Tu préfères pas attendre que le bébé soit né ? ». Le mari de Gabriel la questionne : « Ne me dis pas que t’es encore stressée ? ». La fille de Frémont se justifie : « Non c’est pas ça. Même si je me moque des couleurs, c’est juste par rapport à son sexe ».

Le fils de Roland l’interroge : « T’as jamais eu envie de savoir ? ». La directrice juridique de GTS confie : « Pas vraiment en fait. J’aime bien l’idée de pas savoir ». Thomas poursuit : « Et moi je peux essayer de deviner ? ». Elle rigole : « T’as une chance sur deux ». Le père de Thérèse et Baptiste lance : « Mais attention, je vais pas dire un truc au hasard ». Céline est étonnée : « Ah bon ? Et comment tu comptes t’y prendre ? ». Il révèle : « Comme tonton Victor : par magnétisme. En fait je vais poser mes mains au-dessus de ton ventre ». La fille de Frémont le repousse : « Non ! Je préfère pas ». Son ami tente de la rassurer : « Non mais je vais pas faire de mal au bébé. Si tu veux je le touche pas. Je le fais à distance tiens ». Elle n’est pas du tout partante : « Non c’est bon j’ai compris mais vraiment je préfère pas savoir. De toute façon ça servirait à rien. Je dois y aller. En tout cas merci pour les chaussons. C’est chou ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)