Estelle secoue Nathan qui déprime !

05 juillet 2019 02:42

Le matin, à la coloc, alors que Nathan est dans le canapé en train de manger des céréales, Estelle le secoue : « Toujours pas de café ? Hey, il faut que tu te bouges là ! Hein ! Allez, bouge tes jambes ! Dès que tu te lèves tu viens dans ce canapé. C’est plus possible. Ça déprime tout le monde d’avoir une moule là au milieu au salon. Tu fous plein de miettes partout en plus. C’est dégueulasse ! ». Il réplique : « Je m’en fous ! ». Sa cousine lance : « Bah pas nous ! Je sais pas, tu vas pas passer tout l’été comme ça ! ».

Le prof d’anglais annonce : « Bah si ». Barbara et Gustave rentrent à peine de soirée et confient : « On a fait un after de ouf ! C’était trop bien, sans déconner ! ». L’esthéticienne demande : « Et vous bossez pas aujourd’hui ? ». La fille de Léo dit : « Moi je suis en vacances ». Gustave avoue : « Pas moi. Ça va être chaud chaud chaud ! ». Barbara interroge sa copine : « Tu sais ce qu’il fait comme taf en plus ? ». Estelle lui rappelle : « Tu me l’as déjà dit : il est comptable ». Le jeune homme lâche : « Ah non, là c’est plutôt de l’ordre de l’agent double. Teufeur la nuit, employé modèle le jour. D’ailleurs il faut vraiment que j’y aille parce que je vais être à la bourre et j’ai pas le droit. A ce soir, salut, salut ! ». Nathan balance : « Il me fatigue lui : il est bruyant ! Il a bu tout le café ou il en reste ? ». Sa cousine lui indique : « Il y a deux secondes t’en voulais pas ! ». Il a changé d’avis. Estelle l’invite à se lever et à en faire… Barbara, qui est claquée, décide d’aller se coucher…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)