Mirta prend la décision de vendre le Celeste !

01 juillet 2019 06:01

Alors qu’elle est seule à l’appartement Malkavian, Luna sort le flingue qu’elle vient d’acheter à Walid, un petit caïd et essaie de l’utiliser en se rappelant de ses conseils. Elle essaie de viser en imaginant avoir la banquière en face d’elle : « T’as pris mon fric ! T’as pris mon fric grosse pute ! ». Lorsque la jeune femme entend quelqu’un arriver, elle planque l’arme sous le coussin d’une chaise. Mirta ouvre la porte : « Coucou ma chérie. C’est moi. Ah tu es là. Comment ça va aujourd’hui ? J’ai fait quelques jours. Je t’ai emmené la brioche tressée, celle que tu aimes, tu sais ? ».

Sa fille la remercie : « Super. Maman, tu pourrais me rendre le double des clés s’il te plaît ? ». La femme de Roland lance : « Ah bon ? Mais si t’as besoin d’aide, c’est quand même bien que je puisse rentrer à n’importe quel moment ». Luna réplique : « Non, il faut pas justement. Ça me stresse de savoir que quelqu’un peut rentrer sans prévenir. Même si c’est toi. Allez, s’il te plaît. Merci ». Mirta cède et annonce : « Tu sais. J’ai réfléchi : On va vendre l’hôtel. Oui. Je pense que ça peut aller assez vite si on ne demande pas un prix exorbitant. Comme ça à la rentrée tu pourras partir en Suisse et suivre le traitement ». Sa fille lâche : « Mais c’est toi qui dit ça ? L’année dernière t’as pas arrêté de m’empêcher de vendre ». La femme de Roland explique : « La situation a changé. Y’a des priorités dans la vie ». Luna refuse : « Maman c’est très gentil. Vraiment. Mais enfin si on vend l’hôtel, moi j’ai plus de revenus quoi. J’ai plus le droit à rien ». Mirta tente de lui faire comprendre : « Mais enfin, tu marcheras de nouveau ». La jeune femme confie : « Mais c’est pas sûr ça. Non mais laisse tomber. Il n’en est pas question ». La femme de Roland essaie de la faire changer d’avis : « Mais enfin, s’il y a un espoir, il ne faut pas le laisser passer. On n’a pas le droit ! ». Sa fille lui rappelle : « Maman, cet argent c’est l’assurance qui me le doit. Et personne d’autre. Merci ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)