Luna est bien décidée à aller jusqu’au bout de sa vengeance !

01 juillet 2019 21:08

Le soir, alors que Sacha prépare à manger à l’appartement Malkavian, Luna lance : « T’es encore là toi ? Hey, j’ai pas besoin de garde malade. Je suis juste handicapée ». Il réplique : « J’ai préparé un petit dîner pour toi ». Elle lâche : « Ah, comme au bon vieux temps ! Dis-donc, t’as pas une femme toi ? Bon ok elle est à l’autre bout du monde mais ça l’emmerde pas de te savoir collé à moi ? C’est peut-être l’un de tes fantasmes inavoués ça les handicapées. Si ça se trouve ça te fait bander. On peut s’envoyer en l’air vite fait. Bon, j’ai pas tellement de sensations mais ça sera comme un pèlerinage ».

Le fils de Seta lui demande d’arrêter. La fille de Mirta annonce : « J’en peux plus. J’en peux plus. Il faut que quelqu’un paye. J’ai l’impression de devenir dingue ». Sacha lui rappelle : « Il y a une solution ». Elle s’énerve : « Oh arrête de me parler de ce procès ! ». Il tente de lui faire comprendre : « Pourtant c’est la seule option ». Luna poursuit : « Tu te rends compte que j’ai réussi à passer avec une arme ? ». Sacha suppose : « Ça c’est l’effet fauteuil roulant, c’est tout ». Elle balance : « Si tu veux braquer une banque, il faut plus avoir tes jambes quoi. J’aurais tellement aimé voir la gueule de Madame Keller face à ce flingue ». Son ex lui conseille de s’enlever ces idées de la tête une bonne fois pour toutes. La fille de Mirta affirme : « C’est impossible ! Soit je la tue, soit je la braque ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)