Alison, Abdel et Nathan cherchent un moyen de sauver Stéphanie !

11 juin 2019 01:31

Après l’enlèvement de Stéphanie (le reflet d’un magasin de jeux vidéo a été vu dans ses lunettes), Abdel lance à Nathan : « Donc le type est passé par là ». Il répond : « Oui. Avec un sac de bouffe ». L’avocat demande : « Mais il avait l’air de quoi ? D’être le gérant du magasin, le patron, un employé ? ». Alison annonce : « Non, un no life, qui passe son temps sur sa console. Tu sais les mecs qui pissent dans des bouteilles pour pas se lever ». Abdel lâche : « En même temps il avait la clé ». Le prof d’anglais suppose : « Peut-être qu’il connaît le proprio ».

Le fils de Karim balance : « Juste y’a un truc que je comprends pas là : Déjà c’est quoi les liens avec ce type ? ». Nathan confie : « Je l’ai rencontré en ligne, sur un jeu. Il est raciste, violent. C’est un gros con quoi. Et puis il est dangereux. Une fois je l’ai vu à une convention en vrai, il m’a tapé ! Il a cru que je draguais une meuf alors que pas du tout. Elle lui plaisait. Il était jaloux ». Alison dit : « Déjà une histoire de meuf ». Abdel poursuit : « Tu voulais mon avis, je te le donne : appelle les flics ». Alison partage son avis : « Ça me fait mal de le dire mais je suis d’accord avec lui ». Le prof d’anglais les questionne : « Ça veut dire que pour vous c’est plus un jeu là ? ». Abdel essaie de le secouer : « Ça n’a certainement jamais été un jeu ! Réveille-toi ! C’est ça le problème ». Nathan est flippée : « Si ça se trouve Stéphanie est aux mains de ce taré depuis lundi là. Et j’ai rien fait pour elle ! Elle est en danger là ! ». A cet instant, ils aperçoivent le mec qui sort du local sans le fermer… Le prof d’anglais s’introduit à l’intérieur…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)