Francesco insiste pour qu’Estelle accepte son plan !

31 mai 2019 05:57

Le matin, au Celeste, Estelle lance à Francesco : « Comment j’ai pu faire ça ? Comment j’ai pu laisser cette nana aux mains de ces ordures ? ». Il réplique : « Tu n’étais pas dans ton état normal. Tu tenais à peine debout ». Elle trouve que ce n’est pas une raison : « Je me pardonnerais jamais d’avoir été aussi lâche ! ». L’Italien essaie de la réconforter : « Mais non, regarde-moi. Au contraire, t’as même été courageuse. Tu t’es levée et tu lui as dit d’arrêter ». L’esthéticienne culpabilise : « Super ! Et après je me suis enfuie ! ». Francesco lui rappelle : « Y’avait un mec qui essayait de t’étrangler quand même ».

Estelle lâche : « Et alors ? Après ? J’aurais pu appeler la police. Ils seraient peut-être arrivés à temps et ces connards seraient tous en taule aujourd’hui ». L’Italien dit : « Regarde-moi. Peut-être qu’il n’est pas trop tard ». La patronne du salon Belles du Mistral annonce : « Y’a plus de preuves. Sans preuves ça sera parole contre parole et Julia est escorte. Ça jouera en sa défaveur, c’est sûr ». Francesco reconnaît : « C’est sûr que face à un flic Fabien n’avouera jamais. Mais face à un inconnu inoffensif »… Estelle n’y croit pas : « Ça c’est dans les films. Ce mec ne te connaît pas. C’est pas ton pote. Il n’y a aucune raison qui te parle de ça ». L’Italien affirme : « Je t’assure : il y a des mecs qui peuvent se vanter de leurs exploits même les plus sordides. Est-ce que t’as mieux à proposer ? ». Elle avoue que non. Francesco indique : « Au pire, ça marche pas ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)