Baptiste rencontre une avocate très réputée grâce à César !

28 mai 2019 07:49

Maître Gilo-Morin lance à Baptiste : « Vous pouvez remercier César d’avoir insisté pour que je vous vois un jour férié ». Il réplique : « Merci beaucoup de nous recevoir ». Elle annonce : « D’autant qu’en ce moment je ne prends plus aucune nouvelle affaire. Mais comme César a su me convaincre ». Le frère de Thérèse demande : « Concrètement, vous pouvez faire quoi pour nous ? ». Le neveu de Rochat dit : « Excusez-le. Il est un peu stressé par la situation ». L’avocate spécialiste en droit de la famille explique : « Y’a pas de souci. Donc, d’après ce que j’ai compris, votre enfant est placé pour maltraitance. Mais vous et votre femme vous êtes innocents. C’est ça ? ».

Baptiste confirme : « C’est ça. En fait ma compagne était à la maison et un soir elle s’est rendu compte que le petit il avait des bleus sur tout le corps. Qu’il n’était pas dans son état normal. Du coup, elle l’a emmené aux urgences et ils l’ont gardé en observation. Après, ils ont appelé les flics, l’assistante sociale et il a été placé en famille d’accueil ». Maître Gilo-Morin l’interroge : « Et vous n’avez aucune explication ? Qui aurait pu causer tous ces bleus à votre enfant ? ». Il confie : « Non, aucune ». L’avocate poursuit : « Vous êtes défendu par Maître Fedala. C’est vrai que dans votre situation c’est pas l’avocat le plus indiqué ». César partage son avis. Maître Gilo-Morin révèle : « Je vais lui demander de me transmettre le dossier rapidement pour ne pas perdre de temps. Je vais également aller voir votre compagne au commissariat ». Baptiste la questionne : « Vous allez pouvoir la faire sortir ou pas ? ». Elle répond : « On n’en est pas encore là. Mais vous devez me dire toute la vérité. On est bien d’accord ». Le frère de Thérèse jure : « On n’a rien à cacher. Tout ce qui compte c’est de récupérer le petit donc ». Maître Gilo-Morin souligne : « Mon cabinet facture 200 euros de l’heure. Il faut savoir que sur un dossier comme celui-ci c’est au moins 40 ou 50 heures de travail ». Baptiste estime que ce n’est pas un souci. Elle termine : « Dans ce cas je vous laisse signer une convention d’honoraires avec ma secrétaire comme ça je peux avancer ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)