Ariane met la pression à Emma !

22 mai 2019 20:33

Au commissariat, Emma annonce à Ariane : « J’avais pris mon après-midi pour m’occuper de Mathis. Et quand je suis rentrée à la maison il dormait déjà. Et son père est parti travailler ». La policière lance : « C’est lui qui s’en est occupé le matin ? ». La fille d’Alice confirme : « Oui. Jusqu’à ce que j’arrive. Après Mathis s’est réveillé vers l’heure du goûter. Il n’allait pas très bien. Y’avait un pote à la maison, que vous connaissez : Kévin. Il est ADS ici. On était ensemble quand on a vu les bleus. Et d’ailleurs c’est lui qui m’a aidé. Il m’a accompagné à l’hôpital le plus proche ».

Ariane demande : « Ok. Donc c’est Belesta qui a vu les bleus en premier ? ». La copine de Baptiste répond : « Non. C’est moi. C’est moi. J’ai vu qu’il avait un petit bleu sur le poignet alors j’ai soulevé sa manche et y’en avait plein ». La policière cherche à savoir : « T’avais rien remarqué avant ? ». Emma avoue que non. Ariane lâche : « Pourtant ça se remarque quand même ! ». Elle lui montre des photos du petit garçon couvert de bleus. La fille d’Alice est catégorique : « Je vous jure, avant ce jour-là, Mathis n’avait rien ». La policière la questionne : « Qui s’en est occupé avant que t’arrives ? ». Emma lui rappelle : « Je viens de vous le dire. C’était son papa ». Ariane insiste : « Et les jours d’avant c’était lui ou c’était toi ? ». La jeune femme termine : « C’était lui ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)