Baptiste se fait manipuler par son nouveau patron !

16 mai 2019 18:39

Faro remet une enveloppe à Baptiste : « Tiens. En remerciement de ta petite prestation de vendredi ». Ce dernier l’ouvre et découvre qu’il y a « un peu trop d’argent ». Son patron dit : « C’est moi qui juge la valeur de mes gars. Et puis tu vas bientôt te marier, non ? ». Il confirme : « Oui. Le 28 juin ». Faro lance : « C’est presque demain. C’est ma contribution ». Le frère de Thérèse trouve que c’est vraiment beaucoup. Son patron est surpris : « Qu’est-ce que tu me fais là ? T’as déjà des états d’âme, c’est ça ? ». Le copain d’Emma confie : « En vrai ? Franchement un peu, oui ».

Faro lâche : « Alors vas-y explique-moi ton problème en deux minutes. On va voir si je peux t’aider à le résoudre ». Le fils de Thomas et Gabriel demande : « Est-ce qu’on est obligé de manipuler des gens comme ça pour qu’ils vendent leur appart ? ». Son patron lui rappelle : « T’avais l’air de trouver ça marrant l’autre jour ». Baptiste tente de se justifier : « Je sais pas l’autre jour c’était l’autre jour. J’étais dans le feu de l’action, pris au jeu et… Là j’y ai repensé et je culpabilise ». Faro l’interroge : « Et tu culpabiliserais moins si je doublais le montant de cette enveloppe ? C’est ça ? ». Le père de Mathis pense que non : « Même pas ». Son patron lui donne quand même de l’argent supplémentaire : « T’en es sûr ? ». Baptiste a besoin de savoir : « Est-ce que vous les relogez systématiquement ces gens ? ». Faro avoue : « Quand c’est possible. Malheureusement, c’est pas toujours le cas comme je te l’ai déjà expliqué. Qu’est-ce que tu veux toi ? Devenir assistante sociale ou te comporter en père de famille responsable qui rapporte un vrai salaire à la maison ? ». Le fils de Thomas et Gabriel le remercie et prend l’argent. Faro termine : « J’ai détecté un gros potentiel chez toi vendredi et c’est pour ça que je veux te garder. Si je me suis trompé et que tu me refais une seule fois ta pleureuse, tu dégages ! ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)