Touchant de naïveté, Kévin fait confiance à Emilie

16 avril 2019 22:48

Alors qu’elle déjeune avec Kévin, Emilie lui confie que par le passé elle s’est fait une importante blessure et qu’elle a été obligée d’arrêter le sport : « C’était foutu. Mais bon c’est loin maintenant. Et puis coacher des athlètes ça me plaît aussi. Et toi, pourquoi la police ? ». Il répond : « Par hasard. Au début, je voulais pas. C’était pas gagné. Puis après c’était toujours pas gagné et puis je sais pas, ça m’a intéressé. Et puis… ». La sœur de Léa demande : « Tu repenses à la fille dont tu m’as parlé ? ». Le fils de Laetitia et Jérôme confirme : « Oui. Mais je vais pas t’embêter avec ça ».

Emilie dit : « Non. Je trouve ça normal que tu sois révolté ». Le demi-frère de Tom est touché : « Merci. T’es la seule qui me comprend. Mes collègues, j’ai l’impression qu’ils me traitent comme si c’était moi le salaud ». Elle lance : « Alors que c’est horrible ce qui est arrivé. Tu sais, moi aussi quand j’ai perdu mon copain, je voyais tout en noir ». Kévin l’interroge : « Tu connaissais le mec qui l’a renversé ? ». Emilie explique : « Percuté de plein fouet tu veux dire ?! Refus de priorité ». L’adjoint de sécurité cherche à savoir : « Il a été condamné ? ». Elle révèle : « Même pas ! Il m’a rendue folle ! J’ai voulu me venger ». Kévin la questionne : « Comment ? ». Elle lâche : « En lui pourrissant la vie. C’était un voisin. C’était pas très compliqué. Je te choque ? Ce n’est pas très légal ce que j’ai fait ». Le jeune homme souligne : « T’étais malheureuse. Quand on est malheureux on peut faire n’importe quoi ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)