Alison s’emporte contre Barbara : « Parle pas de Mathias, ok ! »

13 avril 2019 00:43

Le matin, à la coloc, Alison hurle : « Putain, elles sont où les biscottes ? ». Barbara réplique : « Bah ça c’est encore un coup de cette salope de Chloé. Enfin je sais pas comment à chaque fois qu’il se passe un truc dans cet appart c’est à cause d’elle »… La sœur de Mila lance : « Voilà t’as remarqué toi aussi ! ». La fille de Léo dit : « Non je dis ça parce que t’as pas arrêté de râler contre elle tout le week-end ». Alison demande : « Ça te gêne pas toi qu’elle tape l’incruste ? ». Barbara indique : « Ça va. Ça fait trois jours et puis c’était le week-end ». La sœur de Mila explose : « Non mais t’as pas vu là comme ils sont débiles tous les deux (Chloé et Abdel) ? ».

La fille de Léo cherche à savoir : « Tu serais pas jalouse ? ». Alison lâche : « Tu veux que je sois jalouse de quoi ? Excuse-moi, ils n’ont rien à se dire. Ils n’arrêtent pas de baiser ! ». Barbara la questionne : « Et pour toi quand on n’arrête pas de baiser c’est qu’on a rien à se dire ? ». La sœur de Mila le pense vraiment : « Franchement, ouais ». La fille de Léo balance : « C’est pour ça que quand t’étais avec Mathis on entendait que vous »… Alison s’énerve : « Parle pas de Mathis, ok ! ». Barbara insiste : « Pourquoi tu veux pas reconnaître que ça t’emmerde que cette fille soit avec Abdel ? ». La sœur de Mila affirme : « Parce que c’est pas le cas ». Barbara refuse de la croire : « Alors pourquoi t’en parle tout le temps ? ». Alison explique : « Excuse-moi mais c’est un peu compliqué de faire autrement ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)